BFMTV

A 93 ans, "Mamie Irma" est bénévole dans un orphelinat du Kenya

Une jeunette de 93 ans s'apprête à prendre l'avion pour le Kenya, où elle sera bénévole dans un orphelinat.

Une jeunette de 93 ans s'apprête à prendre l'avion pour le Kenya, où elle sera bénévole dans un orphelinat. - Facebook - BFMTV.com

Il n'y a pas d'âge pour venir en aide à son prochain. L'histoire de "Nonna Irma" force l'admiration de la presse italienne.

Le courage de cette mamie force le respect. Une Italienne de 93 ans, surnommée "Nonna Irma" par sa petite fille, est partie aider dans un orphelinat, au Kenya. Fière de sa grand-mère, sa petite fille a posté sur Facebook deux photos de la bénévole. En quelques jours, la vieille dame, canne dans la main droite et petite valise rouge tractée par la gauche, est devenue une vedette sur les réseaux sociaux.

"Voici ma grand-mère Irma ❤️, une demoiselle de 93 ans, qui ce soir est partie pour le Kenya. Pas pour un village touristique où elle serait servie et révérée, mais pour aller dans un village d'enfants, dans un orphelinat. Je vous la montre parce que je pense que nous devrions tous garder un peu d'inconscience pour vivre et non pour survivre. Regardez-la, mais qui l'arrête? Je l'aime", a posté Elisa Coltro.

Sur Facebook, le message a été partagé plus de 12.000 fois. Du coup, les médias italiens se sont intéressés au parcours de cette dame. Ils ont découvert qu'elle a été veuve dès 26 ans.

"Je vais au Kenya"

Récemment, Nonna Irma a fait la connaissance d'un couple qui partait un mois par an pour aider dans un orphelinat du Kenya fondé par un missionnaire de la région d'origine de la grand-mère, Venise. Après avoir soutenu financièrement cette œuvre, elle a choisi d'y aller faire un tour. Sa petite fille interrogée par La Repubblica raconte:

"Elle a dit à ma mère: 'Allons au Kenya. Ou plutôt, j'y vais, et si je suis contente si tu m'accompagnes'." 

Avant son aventure africaine, la mamie avait élevé seule ses trois enfants. Irma a "consacré toute sont existence à sa famille et à aider son prochain", détaille encore Elisa Coltro.

D. N.