BFMTV

Flashée en Essonne, la voiture-bélier de Cambrils a aussi été repérée à Paris une semaine avant l'attaque

L'Audi A3, repérée dans la capitale française et en région parisienne, a été utilisée pour foncer dans la foule à Cambrils jeudi dernier.

Selon nos informations, la voiture-bélier de Cambrils a été flashée dans l’Essonne une semaine avant les attaques en Espagne. L'Audi A3, qui n’est ni volée ni louée, a ensuite été repérée à Paris. Plusieurs personnes se trouvaient à bord et sont restées peu de temps dans la capitale. Pour l'heure, les enquêteurs ne savent pas pour quelles raisons les suspects se trouvaient en France.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les Mossos d'Esquadra, la police catalane, étaient en train d'effectuer un simple contrôle de police devant le Club Nautique de Cambrils, une station balnéaire dans la province de Tarragone, lorsque cette Audi A3 a renversé plusieurs personnes avant de heurter leur patrouille. Cinq personnes en sont sorties

Une personne est décédée tandis qu'un policier et cinq civils ont été blessés. Un agent de police a tué les quatre terroristes.

Par ailleurs, la police espagnole a annoncé ce lundi avoir identifié le conducteur de la camionnette qui a percuté la foule jeudi à Barcelone. Il s'agit bien, comme le soupçonnaient les enquêteurs, de Younes Abouyaaqoub, jeune Marocain de 22 ans.

Les attaques de Barcelone et de Cambrils de jeudi et vendredi ont fait 14 morts et plus d’une centaine de blessés.

P.L et J.C. avec Cécile Ollivier