BFMTV

Tous les attentats jihadistes depuis 2015 sur une carte

La verrière de l'aéroport de Bruxelles a été détruite par l'explosion qui s'est produite dans le hall ce 22 mars.

La verrière de l'aéroport de Bruxelles a été détruite par l'explosion qui s'est produite dans le hall ce 22 mars. - Jonas Roosens - Belga - AFP

CARTE INTERACTIVE - Les attaques de Paris et de Bruxelles nous rappellent ce que les données confirment: depuis janvier 2015, le monde doit faire face à une menace terroriste exceptionnellement élevée. Soixante-cinq attentats ont été commis sur  la planète, dont la moitié attribuée à Daesh. L'organisation terroriste a démontré sa capacité à se projeter n'importe où pour semer la mort.

Les responsables politiques et les spécialistes de la lutte antiterroriste sont au diapason sur ce sujet: la menace du terrorisme islamiste a atteint un seuil critique et l'Europe y est particulièrement exposée. Les attaques de Bruxelles ont été perpétrées quatre mois après les attentats de Paris et de Saint-Denis.

L'accalmie d'attentats terroristes de la deuxième partie des années 2000 (deux attentats en France) est révolue. L'année 2015, avec sept attentats et tentatives d'attentats sur le territoire, restera dans les mémoires comme la vague d'attaques terroristes la plus meurtrière de l'histoire du pays, plus encore que les attaques du Hezbollah en 1986 et celles du GIA en 1995.

Au niveau mondial, le bilan est tout aussi préoccupant. En un an et trois mois, les groupes islamistes, toutes mouvances confondues, ont été à l'origine de 65 attentats dans le monde entier. Sur cette période, près de 2.000 victimes ont perdu la vie dans un attentat islamiste, selon une liste établie par BFMTV.com.

>> Carte des attentats jihadistes depuis janvier 2015 (ceux en rouge sont attribués à Daesh):

L'origine de la multiplication des attaques tient en un mot: Daesh. L'organisation terroriste, née en Irak en 2006 et autoproclamée califat en juin 2014, est responsable de la moitié de ces attentats. Son entreprise de projection de la terreur dans le monde entier a redoublé. Selon ce qu'avait confié Abdelhamid Abaaoud à sa cousine, 90 terroristes de Daesh sont entrés récemment en Europe.

Terrorisme de masse

Cette volonté de répandre la terreur partout dans le monde pourrait être, pour le groupe jihadiste, une manière d'exister alors qu'il a perdu un quart de son territoire en Syrie en quelques mois.

Daesh est le groupe terroriste qui a commis le plus grand nombre d'attentats dans le monde depuis janvier 2015, et qui a fait le plus grand nombre de victimes. Boko Haram, qui a prêté allégeance à Daesh en mars 2015, multiplie également les attentats meurtriers. 

Sur un territoire donné, les problématiques locales sont les plus meurtrières

Le Nigeria reste le pays qui a le plus souffert du jihadisme, victime des attaques à grande échelle de Boko Haram. Ce groupe terroriste concentre ses attentats dans cette zone, et en a commis 11 depuis 2015. Le massacre de Baga, le 8 janvier 2015, a fait au moins 200 morts. 

Les pays où les victimes du terrorisme sont les plus nombreuses font face à un terrorisme régional. Boko Haram concentre ses crimes sur le Nigeria et le Cameroun voisin. De même, les talibans frappent essentiellement au Pakistan, quand le Kenya est la cible principale des milices shebabs. L'action de Daesh, elle, est globale: l'organisation terroriste a frappé 16 pays différents sur la période étudiée.