BFMTV

Meurtre de Londres: l'attitude des suspects en question

La victime, âgée de 25 ans, a été tuée froidement à l'arme blanche.

La victime, âgée de 25 ans, a été tuée froidement à l'arme blanche. - -

Fanatisme ou folie? L'attitude des deux tueurs présumés du soldat britannique, mercredi, à Londres, surprend et suscite des interrogations.

Après le choc vient le temps des interrogations. Au lendemain de l'assassinat, en pleine rue et à la machette, d'un soldat britannique, à Londres, le profil des deux tueurs présumés et surtout leur attitude, suscitent de plus en plus d'interrogations.

Selon plusieurs témoins, leur comportement, après avoir commis leur acte, était très étrange, n'écartant pas la thèse du coup de folie de deux déséquilibrés. Et ce bien que l'un des deux suspects ait tenu le discours d'un jihadiste, armes ensanglantées à la main.

"L'un des meurtriers se promenait avec des armes et a dit les choses les plus incohérentes possibles comme, par exemple, que 'les hommes ne pouvaient pas s'approcher du corps, seulement les femmes'. Et puis ils ont été dire aux gens de les filmer en train de faire cela", a ainsi rapporté un témoin.

Les suspects ont couru vers la police

Autre attitude étonnante: les tueurs présumés n’ont pas cherché à s’enfuir après leurs atrocités.

"Quand ils voient la police arriver, ils courent tout droit vers elle", raconte l'un des passants ayant filmé la scène, retrouvé par les médias britanniques. "Ils sortent une arme, puis ils tirent. Ils n'ont pas essayé de s'enfuir", affirme-t-il.

"On est vraiment dans un entre-deux. Le fanatisme et l'endoctrinement vont toucher des personnalités fragiles d'une part. Et le passage à l'acte va être le fait de gens très profondemment déséquilibrés, sur un plan individuel", analyse, sur BFMTV, le spécialiste du terrorisme Guillaume Bigot.

Les deux hommes ont été emmenés dans deux hôpitaux distincts de Londres, après avoir été blessés lors de leur interpellation.


A LIRE AUSSI:

>> Meurtre d'un soldat à Londres: qui sont les deux suspects?

>> Londres: un homme tué à coups de machette en pleine rue

A.S.