BFMTV

Attentat de Londres: "l'homme à la bière", symbole de résistance à la terreur

"L'homme à la bière", devenu le symbole de la résistance à la terreur, lors de l'attentat de Londres le 3 juin 2017

"L'homme à la bière", devenu le symbole de la résistance à la terreur, lors de l'attentat de Londres le 3 juin 2017 - Youtube

Au milieu du chaos et de l'horreur, un inconnu a été photographié marchant, son verre de bière à la main, dans les rues de Londres juste après l'attentat samedi soir qui a fait 7 morts. Il est devenu l'emblème du flegme britannique résistant au terrorisme.

Des dizaines de personnes, paniquées, fuient en courant les lieux du drame. Mais lui poursuit sa route en marchant, son verre de bière à la main, prenant soin de ne pas en renverser le contenu. Cette scène semble irréelle et pourtant un inconnu a bel et bien réagi ainsi lors de l'attentat de Londres samedi soir qui a fait sept morts et une cinquantaine de blessés. La scène a été immortalisée et partagée sur les réseaux sociaux.

"Les gens sont en train de fuir le London Bridge mais le gars à droite ne renverse pas une goutte. Dieu bénisse les Britanniques!" écrit l'internaute qui a relayé l'image. 

Une vidéo montre également le jeune homme marcher, pinte de bière à la main, tout en discutant avec une jeune femme qui lui tient le bras.

L'image a été largement partagée sur les réseaux sociaux -à près de 40.000 reprises- et commentée. Beaucoup d'internautes ont vu dans l'attitude de cet homme l'illustration de la résistance au terrorisme et l'emblème du flegme et de l'esprit britanniques.

Pour cet internaute, c'est un pied de nez à l'horreur. "Nous trouvons cela a) drôle b) admirable", a tweeté cet internaute qui considère que "ceux qui critiquent ce type ne sont manifestement pas Anglais".

"C'est génial de trouver une raison de rire malgré cet horrible événement! Vive notre humour et nos valeurs britanniques!" clame une utilisatrice du réseau social.

"Réagir à la haine avec humour, bien joué les Britanniques", a salué un autre. "Ne changez pas."

Si certains internautes ont estimé que l'heure n'était pas à la plaisanterie, d'autres y ont cependant vu le moyen de faire un trait d'esprit. "C'est London Bridge. Il a payé 5.50 livres pour sa pinte", ironisant sur les prix prohibitifs londoniens.

"Personne n'ignore le sang qui a été versé mais l'humour nous donne la force de nous battre pour ceux qui sont morts et qui ont été blessés", a estimé une utilisatrice de Twitter.

"Il y en a qui se doivent de maintenir les traditions", a estimé un internaute.

C'est également le point de vue de l'humoriste Charline Vanhoenacker, qui a évoqué cette image dans son billet matinal ce lundi sur France Inter

"Le symbole de la résistance britannique, c'est un jeune homme qui a fui sans renverser une goutte de bière qu'il avait à la main. Même dans la panique, le type s'est dit en sauvant sa pinte: 'C'est toujours ça que les terroristes n'auront pas'." 

Toutes les informations en direct sur l'attentat de Londres sur BFMTV.com

Céline Hussonnois-Alaya