BFMTV

Attentat suicide en Allemagne: l'auteur avait "fait allégeance" à Daesh

L'homme qui s'est fait exploser à Ansbach, dans le sud de l'Allemagne, avait prêté allégeance à Daesh. Une vidéo a été retrouvée dans son téléphone portable.

L'auteur de l'attentat-suicide d'Ansbach, dans le sud de l'Allemagne, avait "fait allégeance" à Daesh, annonce le ministère de l'Intérieur de Bavière Joachim Herrmann.

Une vidéo a été retrouvée sur son téléphone portable. "Il a explicitement annoncé (agir) au nom d'Allah, a fait allégeance (au chef du groupe EI), Abou Bakr al-Bagdadi (...) et annoncé expressément une vengeance contre les Allemands qui se mettent en travers de la voie de l'islam", déclare Joachim Hermann, s'appuyant sur une première traduction de cette vidéo en arabe. 

Via son agence de presse Amaq, Daesh affirme de son côté que l'auteur était l'un de ses "soldats". Il "répondait aux appels à prendre pour cible les Etats de la coalition qui combat l'Etat islamique" en Irak et en Syrie, ajoute le groupe. 

Des troubles psychiatriques

L'attentat à la bombe qui a eu lieu dimanche soir a fait 15 blessés dont quatre graves, et tué son auteur. Il s'agissait d'un réfugié syrien de 27 ans souffrant de troubles psychiatriques. L'engin explosif qu'il a fait exploser avait été rempli de pièces métalliques, a précisé le vice-président de la police de Nuremberg, Roman Fertinger, pour qui si l'explosion avait eu lieu au milieu du festival, elle aurait pu faire un grand nombre de victimes.

Le Syrien s'était vu refuser l'entrée juste avant de se faire sauter. Il a également expliqué que ce demandeur d'asile débouté était originaire d'Alep et portait des blessures de guerre, précisant que les enquêteurs cherchaient à déterminer s'il avait un passé militaire.