BFMTV

Alcool frelaté : perquisitions dans les magasins en République Tchèque

BFMTV

La police tchèque procède depuis vendredi soir à des perquisitions de grande envergure à travers le pays, pour contrôler le respect de l'interdiction totale de la vente d'alcools forts décrétée suite à une vague d'intoxications à l'alcool frelaté.

"Les policiers ont effectué au total 19.065 contrôles vendredi soir et jusqu'à samedi 6 heures (4 heures heure française)", a déclaré le porte-parole de la présidence de la police tchèque, Tomas Hulan.

123.000 euros d'amende

Le ministère tchèque de la Santé avait ordonné vendredi à 19 heures, jusqu'à nouvel ordre, l'interdiction totale de la vente de boissons à plus de 20 degrés d'alcool, à la suite de l'affaire qui a déjà fait au moins dix-neuf morts.

Le ministère a ainsi élargi la mesure prise mercredi interdisant la vente de spiritueux à plus de 30 degrés d'alcool dans les kiosques. Les commerçants qui enfreignent cette mesure, dont la durée peut s'étendre sur plusieurs semaines, risquent jusqu'à trois millions de couronnes (123.000 euros) d'amende.