BFMTV

En Inde, un millier de candidats passent un examen en slip

Un millier d'Indien ont été contraints de passer un concours d'entrée à l'armée en slip.

Un millier d'Indien ont été contraints de passer un concours d'entrée à l'armée en slip. - Martin Bureau - AFP

Afin d’éviter toute tricherie et de gagner du temps lors des fouilles de sûreté, les candidats à l’armée ont été contraints de passer les épreuves d’admission en slip, assis sur une pelouse. Le tout sous le contrôle de soldats.

Ils étaient plus d’un millier à passer cette année les tests d’admission à l’armée, dans l’état du Bihar, dans l’est de l’Inde, l'un des plus pauvres du pays. Si jusque là, rien d’anormal, le quotidien indien The Indian Express révèle que les candidats ont passé ces séries d’épreuves vêtus d’un simple slip, assis en tailleur et séparés par une distance d’au moins 2,40 mètres.

Selon une source de l’armée, cette décision a été prise afin de gagner du temps dans la fouille des candidats. "Nous n’avons pas eu d’autre choix que de nous plier aux instructions, même si cela nous semblait étrange" confie au quotidien l'un des candidats.

Néanmoins, un officier évoque quant à lui une erreur, affirmant que les candidats ne devraient normalement retirer leurs habits que pour les tests physiques et médicaux.

C’est pourtant, aux dires de certains personnes habitant aux abords du centre, la deuxième fois qu’une épreuve écrite se déroulait dans ces conditions.

Il y a un an, une tricherie à un concours d'entrée dans la police avait conduit à l'arrestation d'un millier de personnes dans ce même état.

CL