BFMTV

DSK sur CNN : « Injuste » d’être « montré comme un criminel »

Dominique Strauss-Kahn sur CNN, mardi 9 juillet 2013

Dominique Strauss-Kahn sur CNN, mardi 9 juillet 2013 - -

Il reste relativement discret et pourtant après deux années de silence autour de l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est confié sur CNN mardi. Il a notamment attaqué la police sur le traitement qu'elle lui a réservé lors de son arrestation.

Voilà deux ans que Dominique Strauss-Kahn n’était pas revenu dans les médias sur l’affaire du Sofitel au cours de laquelle il a été accusé il y a deux ans d'avoir agressé sexuellement une femme de chambre dans un hôtel de New York. S’il avait choisi la France, Claire Chazal et le journal de 20h de TF1 pour s’exprimer la première fois, cette fois-ci, c’est sur CNN, la chaîne d'information américaine que l’ancien directeur du Fonds monétaire international a choisi de venir témoigner. Il est en particulier revenu sur sa présentation aux médias menotté et accompagné par des policiers, sortant à pied du commissariat.

De l’injustice et de la colère

Dominique Strauss-Kahn a notamment expliqué avoir mal vécu son arrestation et le fait d’apparaitre « menotté à la face du monde ». Il s’est justifié en expliquant qu’aux yeux de la justice il était considéré comme présumé innocent. Un statut effectivement difficile à défendre quand les caméras vous filment menottes aux poignets. « Franchement, c’est un moment terrible. Le problème c’est que cela intervient à un moment ou dans les systèmes judiciaires européens et américains vous êtes présumé innocent. Et qu’est-ce qui se passe ? Vous apparaissez aux yeux du monde comme si vous étiez un criminel alors que personne ne sait si c’est vrai ou faux. C’est injuste de mettre des gens dans cette situation devant le monde entier sans savoir vraiment ce qu’ils ont fait. J’étais en colère car à ce moment je ne comprenais pas ce qu’il se passait, ce que je faisais là. Je comprenais simplement qu’il se passait quelque chose que je ne contrôlais pas ».

DSK sur l'Europe|||

Outre l’affaire du Sofitel, au cours de cet entretien sur CNN, Dominique Strauss-Kahn s’est également confié sur sa vision de l’Europe. Il a dénoncé un manque de leadership  au sein de l’Union « Je ne généralise pas. Certains dirigeants en Europe sont compétents, et savent ce qu'ils doivent faire, poursuit-il. Mais le système politique européen est construit de telle manière qu'aucune décision difficile ne peut être prise ». Et Dominique Strauss-Kahn a aussi parlé d’un système bancaire européen malade, « très malade. Beaucoup plus que ce que les gens disent ».

Tugdual de Dieuleveult avec CNN