BFMTV

Des kamikazes font près de quarante morts en Afghanistan

ATTAQUES SUICIDE À ZARANDJ DANS LA PROVINCE AFGHANE DE NIMROZ

ATTAQUES SUICIDE À ZARANDJ DANS LA PROVINCE AFGHANE DE NIMROZ - -

KABOUL (Reuters) - Des kamikazes islamistes ont pris pour cible mardi des marchés bondés de monde du fait du ramadan, ainsi qu'un important hôpital...

KABOUL (Reuters) - Des kamikazes islamistes ont pris pour cible mardi des marchés bondés de monde du fait du ramadan, ainsi qu'un important hôpital régional en Afghanistan, tuant au moins 38 personnes et en blessant près d'une centaine d'autres.

Les attaques-suicides perpétrées sur des marchés de Zarandj, chef-lieu de la province de Nimroz limitrophe de l'Iran, dans le sud-ouest de l'Afghanistan, ont tué au moins 28 personnes, dont 18 civils et trois policiers, et blessé plus de 70 personnes, a annoncé la police.

Des femmes, des enfants et au moins trois membres des forces de sécurité afghanes font partie des victimes alors que le bilan pourrait s'alourdir, selon le gouverneur provincial, Abdoul Karim Barahaoui.

"Les assaillants ont déclenché leurs charges explosives sur des marchés très fréquentés afin de viser les civils. Il n'y avait aucune installation gouvernementale aux alentours", a-t-il dit à Reuters.

Un autre kamikaze s'est fait exploser devant l'hôpital de Zarandj, tandis que deux autres ont activé des vestes bourrées d'explosifs dans d'autres quartiers de la ville, tuant majoritairement des civils, a déclaré le bureau du président Hamid Karzai dans un communiqué.

Dix autres civils ont été tués et 28 blessés dans l'explosion d'une bombe dans un bazar du district de Dashte Archi, dans le nord de la province de Kunduz, a annoncé le gouverneur du district, Cheikh Sadruddin.

Les attaques de Nimroz sont les plus sanglantes perpétrées depuis 2001 dans cette province habituellement calme.

Elle intervient au coeur d'un été où les affrontements se sont multipliés, alors que la plupart des troupes occidentales entament la transition aux forces afghanes qui sera achevée fin 2014.

Samedi, un policier afghan avait tué onze de ses collègues à un poste de contrôle du district de Dilaram, dans la même province.

Rob Taylor, Baptiste Bouthier et Juliette Rabat pour le service français