BFMTV

Croatie: une femme déboussolée et amnésique retrouvée dans une baie isolée

La police est à la recherche de témoins pouvant identifier une femme retrouvée dans une baie isolée et qui a perdu la mémoire.

La police est à la recherche de témoins pouvant identifier une femme retrouvée dans une baie isolée et qui a perdu la mémoire. - Police de Primorje-Gorski Kotar

La femme a été repérée par un pêcheur qui a prévenu les secours. Semblant âgée d'une soixantaine d'année, elle dit ne pas savoir qui elle est. La police tente de l'identifier.

Elle est un mystère pour la police et pour elle-même. Une femme a été retrouvée le 12 septembre dernier dans une baie isolée et difficile d'accès, près du village de Soline, au nord de l'île de Krk en Croatie. C'est un pêcheur qui l'a repérée au loin, assise sur un rocher, et qui a donné l'alerte. Pour rejoindre la sexagénaire dans cette crique reculée, les policiers ont dû abandonner leurs véhicules et parcourir à pieds trois kilomètres de chemins escarpés.

"C'est très étrange qu'elle se soit rendue dans cet endroit qui est extrêmement difficile d'accès, avec des rochers tranchants comme des lames de rasoir", commente un habitant de la région à 24 Sata, le média local qui a révélé l'affaire.

Une fois arrivés à son niveau, les policiers ont remarqué de nombreuses traces d'égratignures sur son corps et son visage. Tentant de comprendre ce qui est arrivé à cette femme - qui semble avoir passé plusieurs jours dans cette baie - les policiers ont rapidement réalisé qu'elle ne savait pas qui elle était ni comment elle s'était rendue sur cette calanque.

"Amaigrie et affaiblie"

Rapatriée sur le continent croate, elle a été prise en charge à l'hôpital de Rijeka.

"Elle était déshydratée, amaigrie et affaiblie. Elle arrivait à peine à boire toute seule. Nous avons dû l'extraire sur une civière car elle était incapable de marcher", ont rapporté les services de secours cité par CNN.

Depuis, les policiers sillonnent les hôtels, campings et complexes de locations de la région en brandissant une photo de la femme sans nom, dans l'espoir que quelqu'un la reconnaisse. Elle est blonde aux yeux bleus, âgée d'une soixantaine d'années, elle mesure 1m65 et parle uniquement anglais. Un résident de Soline affirme en tout cas qu'elle ne vient pas du village, tandis qu'un autre théorise:

"Elle s'est peut-être perdue lors d'une promenade, puis elle est tombée et s'est blessée à la tête, ce qui expliquerait sa perte de mémoire."

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV