BFMTV

Coronavirus: 12.000 nouveaux cas notifiés en Espagne, un record depuis le début de la pandémie

Une enseignante en train de désinfecter les mains d'un élève dans une école près de Séville.

Une enseignante en train de désinfecter les mains d'un élève dans une école près de Séville. - Cristina Quicler

Le pays a franchi cette semaine la barre du demi-million de cas depuis le début de la crise sanitaire. Une première en Europe.

Plus de 12.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été notifiés vendredi en Espagne, selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, chiffre qui constitue un record dans ce pays depuis le début de la pandémie.

L'Espagne a été cette semaine le premier pays d'Europe occidentale à dépasser la barre du demi-million de cas. Au total, 566.326 cas étaient officiellement recensés vendredi, soit 12.183 cas de plus que dans le bilan publié jeudi, "le plus grand nombre de cas positifs detectés depuis le début de la pandémie", selon le quotidien madrilène El Pais.

La mortalité bien plus basse qu'en avril

Ces nouveaux cas n'ont pas tous été détectés au cours des dernières 24 heures, les régions, compétentes en matière de santé, mettant parfois plusieurs jours à faire remonter les informations à l'Etat central.

La mortalité reste, en revanche, beaucoup plus basse que lors du pic de la pandémie, où jusqu'à 950 morts avaient été recensés en 24 heures début avril. Sur les sept derniers jours, 241 morts ont été enregistrées.

Des mesures de confinement ciblées

Pays parmi les plus touchés d'Europe avec près de 30.000 morts, l'Espagne connaît depuis le mois de juillet un fort rebond de l'épidémie, dont la région de Madrid est l'épicentre. Afin de tenter de freiner la propagation du virus, les autorités ont imposé de nombreuses restrictions depuis cet été, notamment le renforcement du caractère obligatoire du port du masque, l'interdiction de fumer dans la rue ou la fermeture des discothèques.

Des mesures de confinement ciblées ont également été prises dans des zones très touchées, comme cela devait être le cas dans certains quartiers de Palma de Majorque (Baléares) à partir de vendredi soir.

H.G. avec AFP