BFMTV

Corées: les retrouvailles poignantes de familles séparées par la guerre

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Pour la première fois depuis 2010, des Coréens du Sud se sont rendus en Corée du Nord pour retrouver pour quelques heures des membres de leur famille. Des rencontres rarissimes et les dernières pour beaucoup d'entre eux.

C'est un signe de légère détente dans la péninsule coréenne. Les deux Corées se sont accordées mardi de rarissimes réunions de familles séparées par la guerre depuis la division de la péninsule en 1953.

Plus de 350 Coréens du Sud ont retrouvé pour quelques heures 88 proches nord-coréens. Ces retrouvailles seront probablement les dernières pour beaucoup d'entre eux, compte tenu de leur âge. Conscients de cette dernière chance, ils ont fait leurs adieux en larmes. "On ne pourra jamais se revoir", criait une femme en sanglots. "Je t'aime mon frère. J'espère te revoir un jour. Prends soin de toi", pouvait-on lire sur la pancarte que brandissait à son frère dont le bus reparti vers le sud.

Différentes réunions se sont succédées entre jeudi et mardi. Sur les 125.000 Sud-Coréens qui ont demandé à participer à ces retrouvailles depuis 1988, 57.000 sont décédés depuis.

Des millions de Coréens séparés

Les premières éditions ont eu lieu en 1985 à la faveur d'un dégel des relations intercoréennes, avant d'être suspendues pendant 15 ans. Elles ont été de nouveau interrompues en 2010 après le bombardement par la Corée du Nord d'une île sud-coréenne.

Plusieurs millions de citoyens coréens ont été séparés de leurs proches à la fin de la guerre. Après la partition, entérinée en 1953, certains se sont trouvés au nord et d’autres au sud d’une frontière devenue infranchissable.

La rédaction