BFMTV

Attentat d'Istanbul: 23 Turcs et 13 ressortissants étrangers tués

Un attentat suicide a été perpétré par deux kamikazes à l'aéroport d'Istanbul mardi 28 juin 2016.

Un attentat suicide a été perpétré par deux kamikazes à l'aéroport d'Istanbul mardi 28 juin 2016. - Courtesy IHA

Très vite, après l'attentat à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul mardi soir, un bilan de 36 morts et 147 blessés a été établi, avant de s'alourdir ce mercredi. Mais c'est seulement maintenant qu'arrivent des précisions sur la nationalité des victimes.

Si Manuel Valls indiquait ce mercredi matin qu'il n'avait pas, "à ce stade" d'informations concernant d'éventuelles victimes françaises de l'attentat à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul mardi soir, les responsables turcs annoncent progressivement les pays de provenance des morts et des blessés dont le nombre s'élève respectivement, selon un dernier bilan du gouvernorat de la mégapole, à 41 et 239 personnes (dont 130 se trouvent dans des hôpitaux d'Istanbul). 

Concernant les ressortissants turc, un responsable local sous couvert d'anonymat a fait état de 23 morts. Il a par ailleurs annoncé que 13 étrangers ont été tués, précisant que trois d'entre-eux étaient détenteurs de la double nationalité. Parmi ces 13 étrangers tués, figurent 5 Saoudiens, 2 Irakiens, 1 Tunisien, 1 Ouzbek, 1 Chinois, 1 Iranien, 1 Ukrainien et 1 Jordanien, selon un responsable turc.

Attaque la plus meurtrière à Istanbul

Au moins 36 personnes ont été tuées et 147 blessées mardi soir dans un triple attentat-suicide à l'aéroport international Atatürk d'Istanbul, une attaque qui semble porter la marque du groupe Daesh. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière dans la métropole turque, déjà visée par trois attentats depuis le début de l'année.

A.M avec AFP