BFMTV

Tadjikistan: une émeute dans une prison fait au moins 20 morts

Avec plus de 70.600 détenus pour 60.800 places opérationnelles, les prisons françaises souffrent d'une surpopulation chronique.

Avec plus de 70.600 détenus pour 60.800 places opérationnelles, les prisons françaises souffrent d'une surpopulation chronique. - PHILIPPE LOPEZ / AFP

Jeudi au Tadjikistan, une vingtaine de prisonniers et deux gardiens sont morts lors d'une émeute dans une prison.

Une vingtaine de prisonniers et deux gardiens ont été tués dans une émeute dans une prison à Khodjent, dans le nord du Tadjikistan, autoritaire pays d'Asie centrale, ont indiqué jeudi des sources sécuritaires.

Selon l'une de ces sources, six autres gardiens ont également été blessés dans les accrochages. Les autorités n'ont pas confirmé ces informations dans l'immédiat.

Prison de haute sécurité

"Une émeute impliquant des dizaines de prisonniers a éclaté mercredi dans la nuit et s'est poursuivie jeudi", a indiqué une source sous couvert de l'anonymat, tandis qu'une autre a précisé que les détenus étaient armés d'"objets coupants" récupérés dans l'atelier de la prison.

La prison de haute sécurité de Khodjent, ville de 700.000 habitants située à 200 kilomètres au nord-est de la capitale, accueille des détenus condamnés à de longues peines pour des crimes tels que meurtre ou extrémisme. Elle a fait l'objet de tentatives d'évasion dans le passé.

Un gardien et un prisonnier avaient ainsi été tués dans cette prison il y a deux ans lorsque trois détenus ont tenté de s'échapper. Le ministre de l'Intérieur avait alors affirmé que ces derniers avaient l'intention de "rejoindre les rangs" de l'organisation jihadiste Etat islamique une fois dans la nature.

B.L. avec AFP