BFMTV

Séisme en Indonésie: au moins 82 morts et des centaines de blessés

Un officier indonésien dans un village détruit par le séisme du 29 juillet dernier

Un officier indonésien dans un village détruit par le séisme du 29 juillet dernier - AULIA AHMAD / AFP

Un séisme a de nouveau touché l'île indonésienne de Lombok ce dimanche. Plusieurs fois révisé, le bilan des victimes fait à présent état de 82 morts et de centaines de blessés.

Un important séisme a secoué dimanche l'île indonésienne de Lombok (sud), annoncé l'Institut américain de géophysique (USGS), une semaine après un premier tremblement de terre qui avait fait 17 morts sur cette île touristique située à l'est de Bali.

Les autorités ont lancé une alerte au tsunami qui a été levée vers 15h30 heure française. Selon le dernier bilan, 82 personnes sont mortes et les blessés se comptent par centaines. Parmi les victimes figurent un enfant d'un an et une personne de 72 ans.

"S'il vous plait, dirigez-vous vers des endroits plus élevés, tout en restant calmes et sans paniquer", a déclaré à une télévision locale le directeur de l'agence indonésienne de météorologie, climatologie et géophysique, Dwikorita Karnawati. Le séisme de dimanche s'est déclenché à 10 km de profondeur, a précisé l'USGS. L'épicentre se situait en mer à 18 km au nord-ouest de Lombok, loin des principaux endroits touristiques du sud et de l'ouest de l'île.

Ceinture de feu

Le ministère des Affaires étrangères français a demandé aux touristes présents sur place de se mettre à l'abri, de suivre les consignes des forces de l'ordre indonésienne et de prévenir ses proches. Un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, a indiqué que de nombreux bâtiments avaient été endommagés à Mataram. "Il s'agissait pour la plupart de bâtiments construits avec des matériaux peu résistants", a-t-il cependant précisé.

Il y a une semaine, un séisme de magnitude 6,4, mais beaucoup moins profond, avait fait 17 morts et détruit des centaines de bâtiments sur l'île. Il avait provoqué des glissements de terrain, prenant au piège des randonneurs sur les sentiers de montagne de l'île.

L'Indonésie est située sur la fameuse "ceinture de feu" du Pacifique, là où des plaques tectoniques se rejoignent et où se produisent beaucoup d'éruptions volcaniques et de tremblements de terre.

G.D. avec AFP