BFMTV

Peine de 10 mois de prison avec sursis confirmée pour le pianiste turc Fazil Say

BFMTV

Un tribunal stambouliote a confirmé vendredi la condamnation à 10 mois de prison avec sursis prononcée en avril contre le célèbre pianiste turc Fazil Say. Le musicien est accusé d'insulte à l'islam, malgré l'invalidation de ce premier jugement en appel.

La cour a condamné Fazil Say, qui n'était pas présent à l'audience, à 10 mois d'emprisonnement, avec un sursis-mise à l'épreuve de deux ans, a affirmé l'avocate du pianiste, Maître Meltem Akyol.

La juriste a indiqué que cette décision ouvrait la voie à un appel devant la Cour de cassation. Fazil Say avait été condamné le 15 avril à 10 mois de prison avec un sursis-mise à l'épreuve de cinq ans pour "insulte aux valeurs religieuses d'une partie de la population" après avoir publié des tirades provocatrices contre les musulmans sur Twitter.

Ce jugement avait relancé le débat sur les atteintes à la liberté d'expression en Turquie.

Un autre tribunal saisi en appel avait annulé le 26 avril ce premier jugement en raison d'un "vice de procédure" et renvoyé le dossier à une cour de première instance.

D. N. avec AFP