BFMTV

Naufrage en Corée: "Nous sommes blottis les uns contre les autres"

Des parents de victimes du naufrage laissent éclater leur détresse, le 17 avril, alors qu'ils sont rassemblés dans un gymnase, sur l'île de Jindo.

Des parents de victimes du naufrage laissent éclater leur détresse, le 17 avril, alors qu'ils sont rassemblés dans un gymnase, sur l'île de Jindo. - -

Alors que seuls 179 des 475 passagers que transportait le ferry ont pu être sauvés, et que près de 300 personnes restent portées disparues, des textos auraient été envoyés depuis l'épave submergée.

Reste-t-il des survivants dans l'épave du ferry naufragé au large de la Corée du Sud mercredi, et désormais totalement submergé? Des familles de lycéens qui se trouvaient sur le bateau et qui sont toujours portés disparus, disent avoir reçu des messages de leurs enfants, sans que ces informations n'aient pu être vérifiées pour le moment.

"(Ma fille) m'a envoyé un texto qui dit 'je suis en vie, il y a des lycéens en vie, s'il vous plaît sauvez-nous vite'", a ainsi déclaré un père de famille à l'agence Reuters, en se rendant sur la scène du naufrage.

"Je ne peux pas sortir"

"Papa ne t'inquiète pas. J'ai un gilet de sauvetage et nous sommes blottis les uns contre les autres", aurait également écrit une lycéenne de 18 ans prénommée Shin, selon la radio coréenne MBC News, citée par ABC News. A son père lui demandant d'essayer de sortir de l'épave submergée, la jeune fille, qui fait partie des 300 personnes toujours portées disparues ce jeudi, aurait répondu: "Je ne peux pas sortir. Les couloirs sont pleins d'enfants et le bâteau est trop incliné".

Toujours selon MBC, un étudiant, sauvé depuis, avait écrit à sa mère, au moment du naufrage: "Maman, je ne pourrai peut-être plus te le dire: je t'aime".

Plus de 24 heures après le drame survenu au large de la côte méridionale de la Corée du Sud, plusieurs centaines de naufragés manquent toujours à l'appel. Secouristes et plongeurs redoublent toujours d'efforts pour retrouver des survivants, alors que l'espoir s'amenuise avec chaque heure qui passe. Pour l'heure, six corps ont été retrouvés. Le ferry transportait 475 personnes à bord, dont 325 lycéens.

A.S.