BFMTV

Hong Kong, la ville où l’on vit le plus longtemps

BFMTV
Avec son atmosphère polluée, son rythme effréné et ses appartements étroits, Hong Kong n'est pas souvent vantée comme une ville très saine. Pourtant, des recherches révèlent que les Hongkongais ont l'espérance de vie la plus élevée du monde. La raison selon les principaux concernés : une activité soutenue des seniors et la pratique du Tai Chi.

Difficile de croire que sous un épais nuage de pollution, au sein d’une mégalopole surpeuplée, on vit plus vieux qu'ailleurs. 80 ans pour les hommes, 87 ans pour les femmes. L'un des secrets des Hongkongais d'après les médecins, c'est paradoxalement d'habiter en ville.

"Le fait que nous ayons un style de vie urbain joue énormément. Cela signifie qu'il est facile de se déplacer, que les gens peuvent profiter de leur communauté et participer à de nombreuses activités" explique Edward Leung de l’association hongkongaise de gérontologie

Autre facteur de longévité, le travail

A Hong Kong, pas d'âge légal pour partir en retraite. Yeung Fook a 67 ans et pas question pour lui de cesser son activité de tailleur : "Je suis plus heureux quand je travaille. C'est ennuyeux de rester chez soi à ne rien faire. Alors je travaille le matin et pendant l'après-midi, je joue au mahjong avec mes amis."

Le mahjong, sorte de domino, permet de stimuler le cerveau et de lutter contre la démence. Autre activité essentielle pour les seniors le tai chi. Cette gymnastique chinoise est censée fortifier le coeur et améliorer l'équilibre. Surtout, elle apaiserait les tensions et aiderait les personnes âgées à garder un moral d'acier ingrédient essentiel pour une vie longue et en bonne santé.