BFMTV

Washington: un policier soupçonné d’avoir tenté d’aider Daesh arrêté

Une bouche de métro, à Washington, en mars 2016.

Une bouche de métro, à Washington, en mars 2016. - Pete Marovich - Getty Images North America - AFP

L'agent a été interpellé ce mercredi. Les autorités américaines le soupçonnent d'avoir tenté d'aider l'organisation jihadiste.

Un policier du métro de Washington a été arrêté ce mercredi pour avoir tenté d'aider Daesh, rapporte ABC News. Interpellé mercredi matin au travail, l’agent il a été inculpé pour avoir tenté de fournir un soutien matériel à des terroristes.

Les autorités américaines pensent que tout en travaillant pour la police en charge du métro de la capitale fédérale des Etats-Unis, l’agent Nicholas Young aurait tenté d'aider les jihadistes de Daesh à trouver de nouvelles façons de communiquer en secret

Cet homme, qui vit à Fairfax, en Virginie, juste à côté de Washington et travaille depuis 12 ans pour la police du métro de Washington, aurait acheté des articles high-tech pour les envoyer aux membres de Daesh, afin qu'ils puissent échapper aux autorités lorsqu'ils rentrent en contact les uns avec les autres, selon ces sources.

Il n'y avait "aucune menace imminente pour le système de transports en commun de Washington", a toutefois assuré une source.

Nicholas Young devait comparaître ce mercredi devant un tribunal fédéral à Alexandria, Virginie.

Au cours des trois dernières années, selon ABC, plus de 100 Américains ont été accusés d'avoir tenté de rejoindre Daesh ou sont soupçonnés de soutenir le groupe d'une autre manière.

V.R.