BFMTV

Las Vegas: le mythique hôtel-casino Riviera réduit en cendres

La dernière tour du mythique hôtel-casino Riviera de Las Vegas a été démolie ce mardi matin lors d'une implosion contrôlée.

C'est un demi-siècle d'histoire qui s'est effacé en quelques secondes. Il ne reste plus rien de l'hôtel-casino Riviera, hormis quelques débris. Construit en 1955, ce mastodonte de l'hôtellerie comptait plus de 2.000 chambres et a fermé ses portes en 2015. 

Le Riviera était initialement l'idée du gangster William Bischoff qui voulait donner au lieu le nom du Casa Blanca. En effet dans les années 50 les casinos étaient une manière de blanchir l'argent sale du crime organisé. Le bandit s'est ensuite retiré du projet qui a été repris par Samuel Cohen, un businessman de Miami. Mais la naissance du casino s'est accompagnée de problèmes économiques. A peine trois mois après son ouverture il était en banqueroute.

L'établissement se fondait parfaitement dans les rues au style très tape-à-l'oeil de la cité du jeu. A cause de son envergure, la démolition du Riviera a dû se faire en deux temps. Une première implosion en juin, puis le dynamitage final de ce mardi matin. Aucun feu d'artifice n'a eu lieu mais la destruction de l'immeuble a été un spectacle suivi par de nombreuses personnes.

Le Riviera avait un style très tape-à-l’œil
Le Riviera avait un style très tape-à-l’œil © Sebastien Werner - CC Flickr

Un centre de convention devrait être prochainement érigé à la place de l'hôtel-casino. Mais si le Riviera n'est plus, il laisse son empreinte dans l'histoire, notamment grâce aux nombreux films auxquels il a servi de décor. "Ocean's Eleven", "Very bad trip" ou encore le nouveau "Jason Bourne" sont quelques uns des longs métrages qui ont été tournés dans l'établissement.

Marie-Caroline Meijer