BFMTV

Trump n'empêchera pas l'ancien chef du FBI de témoigner devant le Congrès

Donald Trump.

Donald Trump. - AFP

Donald Trump ne demandera pas à l'ancien chef du FBI James Comey de renoncer à témoigner publiquement devant le Congrès jeudi sur les ramifications de l'ingérence russe présumée dans la présidentielle, a affirmé lundi la Maison Blanche.

"La prérogative présidentielle est bien établie" dans ce genre de cas mais, "afin de faciliter un examen rapide et rigoureux des faits par la commission du Renseignement du Sénat, le président Trump n'exercera pas sa prérogative en ce qui concerne le témoignage de James Comey", ajoute l'exécutif américain. Ce témoignage est très attendu, le New York Times ayant affirmé que le président avait demandé à James Comey d'enterrer une enquête judiciaire sur l'un de ses plus proches conseillers.

D. N. avec AFP