BFMTV

Mandela: la Maison Blanche déplore le "parasitage" du faux interprète

A droite, l'interprète "mystère" de la cérémonie hommage à Nelson Mandela, ici "traduisant" le discours de Barack Obama.

A droite, l'interprète "mystère" de la cérémonie hommage à Nelson Mandela, ici "traduisant" le discours de Barack Obama. - -

Interrogée sur l'interprète en langage des signes de la cérémonie d'hommage à Mandela, la Maison Blanche regrette un parasitage par rapport aux enjeux de la cérémonie.

La Maison Blanche, interrogée sur la présence d'un interprète imposteur près de Barack Obama lors de l'hommage à Nelson Mandela mardi en Afrique du Sud, a regretté mercredi un parasitage par rapport aux enjeux de la cérémonie.

Cette personne, qui n'a pas été identifiée dans l'immédiat, s'est tenue à proximité du président Obama lors du discours de ce dernier en hommage à Mandela, mais aussi dautres dirigeants, pendant quatre heures.

Le gouvernement sud-africain épinglé

Sollicité à ce sujet mercredi, le porte-parole adjoint de la Maison Blanche, Josh Earnest, a renvoyé vers le gouvernement sud-africain "pour savoir qui était cette personne, et qui était responsable" de sa présence.

"Ma seule réaction est qu'il est dommage qu'une cérémonie consacrée à rendre hommage à la vie et à célébrer l'héritage de l'un des grands dirigeants du XXe siècle ait été parasitée par cela et d'autres questions qui sont bien moins importantes que l'héritage de Mandela", a-t-il ajouté lors d'un point de presse.

K. L. avec AFP