BFMTV

États-Unis: évacuation autour d'une usine chimique en feu

Aucune victime n'est à déplorer dans l'incendie, mais les autorités n'ont pas encore réussi à maîtriser le feu. L'usine appartient au groupe Chemtool, une filiale de la société américaine Lubrizol.

Les autorités ont ordonné lundi l'évacuation des habitants d'un quartier de Rockton (Illinois), dans le centre des États-Unis, après un incendie qui s'est déclenché dans une usine chimique, émettant un panache de fumée noire s'élevant à plus d'une centaine de mètres de hauteur.

L'usine appartient au groupe Chemtool, une filiale de la société américaine Lubrizol, inculpée en France après un énorme incendie à Rouen, en septembre 2019, dans lequel ont brûlé près de 10.000 tonnes de produits chimiques.

Aucune victime n'est à déplorer dans l'incendie qui s'est déclenché vers 7h du matin (14h en France) en périphérie de Rockton, à environ 130 km de Chicago, selon l'entreprise. "Tous nos employés sont sains et saufs", a-t-elle ajouté.

"Pas en mesure de vous dire maintenant combien de temps il faudra pour maîtriser l'incendie"

La police a ordonné l'évacuation des résidents et des commerçants situés dans un rayon d'un mile (1,6 km). Quelques 150 pompiers ont été déployés, selon le chef des services de lutte anti-incendie de la ville, Kirk Wilson.

"Je ne suis pas en mesure de vous dire maintenant combien de temps il faudra pour maîtriser l'incendie", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse, soulignant que son origine n'avait pas encore été déterminée.

Lubrizol a précisé qu'elle travaillait avec des agences fédérales et des experts pour surveiller toute éventuelle pollution de l'air et des eaux - un cours d'eau, la Rock River, traversant le site. La police a recommandé le port d'un masque de protection à toute personne se trouvant dans un rayon de 5 km.

Lubrizol appartient au milliardaire américain Warren Buffet, l'un des hommes les plus riches du monde.

S. V. avec AFP