BFMTV

Etats-Unis: des parents punissent leurs enfants au pistolet paralysant

Un policier teste le 15 septembre 2004 à l'hôtel de police de Lyon un pistolet paralysant. Photo d'illustration.

Un policier teste le 15 septembre 2004 à l'hôtel de police de Lyon un pistolet paralysant. Photo d'illustration. - AFP

Un couple est poursuivi aux Etats-Unis pour avoir utilisé un pistolet à décharges électriques sur les trois enfants qu'ils élèvent, dans le but de les discipliner.

Punition par la force. Un couple d'Américains du Missouri est poursuivi en justice après que l'homme a reconnu avoir utilisé un pistolet à décharges électriques pour discipliner les trois enfants en bas âge de son épouse.

Gale Epple, 22 ans, est accusé d'avoir infligé ces électrochocs à une fillette de deux ans et à deux jumeaux âgés de un an. Ces trois enfants sont ceux de sa femme de 21 ans, Shelby Crabtree, a rapporté le News Leader, premier quotidien de la ville de Springfield, située au coeur des Etats-Unis.

Alerte de la baby-sitter

Les sévices ont été révélés grâce à une baby-sitter qui avait remarqué des oedèmes et des brûlures sur la peau des bébés alors qu'elle faisait leur toilette. Elle s'était confrontée aux parents, enregistrant à leur insu leurs réactions.

"Oui, je sais que je ne devrais pas. Mais ça ne fait pas mal, c'est un pistolet paralysant", avait justifié Gale Epple. 

La mère avait de son côté expliqué ne pas avoir dénoncé son mari ni conduit ses enfants à l'hôpital, de crainte de perdre leur garde. Gale Epple a été inculpé pour sévices infligés à des enfants et Shelby Crabtree est poursuivie pour mise en danger d'enfants. Ils encourent sept ans de prison.

C. P. avec AFP