BFMTV

Affaire Florence Cassez : les scénarios possibles

-

- - -

Au Mexique, la Cour suprême doit se prononcer sur le cas de Florence Cassez. Il y a quinze jours, le rapporteur de cette cour a demandé la libération immédiate de la Française mais plusieurs scénarios sont possibles.

Ils sont cinq juges de la première chambre de la Cour suprême qui doivent décider du sort de Florence Cassez. Parmi eux, Arturo Zaldivar. C’est lui qui a proposé il y a 15 jours "la libération immédiate" de la Française. Pour cela, il faut que trois des cinq magistrats se prononcent en faveur de cette proposition.

Si elle est libérée, la Française sera alors d’abord transférée dans un centre de migration où on lui remettra un visa pour quitter le Mexique. Elle sera ensuite conduite à l’aéroport pour prendre un vol pour la France.

Les juges de la Cour suprême peuvent aussi renvoyer le cas de la Française devant un tribunal ordinaire. Sa condamnation sera annulée pour irrégularités de procédure mais elle restera poursuivie pour les mêmes faits, et devra attendre en prison un nouveau procès.

Troisième possibilité, le cas de Florence Cassez peut être renvoyé devant l’assemblée plénière de la cour suprême, les onze membres de la cour devront se prononcer, et la décision ne serait rendue que dans plusieurs semaines.

Enfin, dernier scenario, le pire pour la française : la libération est rejetée, Florence Cassez est alors définitivement condamnée à 60 ans de prison. Sa seule option sera alors de saisir la commission interaméricaine des droits de l’homme. Si son dossier est accepté, la procédure pourrait prendre cinq ans.