BFMTV

Nairobi: encore 39 disparus après l'attaque du Westgate

BFMTV

Au moins 39 personnes restent portées disparues depuis l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi, a affirmé lundi la Croix-Rouge kényane. La prise d'otage, lancée le samedi 21 septembre par un commando islamiste (et dont la fin a été annoncée le mardi suivant par le président kényan Uhuru Kenyatta), a fait au moins 67 morts.

Le bilan des disparus était jusqu'ici de 61 personnes, mais des corps ont depuis été identifiés tandis que d'autres personnes, qui n'étaient en fait pas dans le centre commercial lors de l'attaque, ont été retrouvées vivantes. La Croix Rouge ne précise pas si de nouveaux corps ont été découverts dans les décombres du Westgate.

Les enquêteurs kényans et étrangers qui les aident continuent eux de passer au peigne fin le bâtiment ravagé par l'assaut, à la recherche d'indices sur les assaillants. Les recherches sont compliquées par le fait qu'une partie du bâtiment s'est effondrée pendant l'assaut, à la suite de fortes explosions et d'un incendie qui a fragilisé sa structure. Une partie des assaillants et peut-être des otages pris au piège pourrait encore se trouver sous les décombres.

M.K. avec AFP