BFMTV

Libye: le gouverneur militaire de Benghazi échappe à une tentative d'assassinat

BFMTV

Le gouverneur militaire de la ville de Benghazi, chef lieu de l'Est libyen, a échappé lundi matin à une tentative d'assassinat au cours de laquelle un de ses compagnons a été tué et un autre grièvement blessé, a indiqué un responsable de sécurité.

"Le cortège du Colonel Abdallah al-Saiti, chef de la Chambre commune de sécurité et gouverneur militaire de Benghazi, a été attaqué lors de son passage dans le quartier al-Hadeq, faisant un tué et un blessé grave parmi ses compagnons", a indiqué le porte-parole de la Chambre, le Colonel Abdallah al-Zaidi. La Chambre commune de sécurité est un organisme au sein duquel sont représentés tous les corps chargés de la sécurité de la ville.

"Des experts en explosifs mènent actuellement un ratissage de la zone pour déterminer la manière dont a été attaqué le convoi et la quantité d'explosifs utilisés dans cette explosion qui a été entendue dans la plupart des quartiers de la ville ", a-t-il ajouté. Il a souligné que des véhicules appartenant à des particuliers ou à des concessionnaires automobiles avaient été grandement endommagés par l'explosion.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011 après huit mois de conflit, l'Est libyen est régulièrement le théâtre d'assassinats, attribués par des experts à des islamistes extrémistes. Plus d'une centaine d'officiers de l'armée et de la police, ainsi que des juges, ont été pris pour cible jusqu'à présent. Le gouvernement intérimaire, qui peine à mettre sur pied une armée et une police, a annoncé à plusieurs reprises des plans de sécurité pour contrer la violence à Benghazi, sans succès.

M.K. avec AFP