BFMTV

Attentat de Tripoli: la France n'a reçu "aucune revendication"

BFMTV

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a affirmé mardi que les autorités françaises n'avaient reçu "aucune revendication" de l'attentat contre l'ambassade de France à Tripoli. "C'est une atteinte très, très grave aux intérêts français", a déclaré Jean-Marc Ayrault, à l'issue d'une rencontre avec les députés socialistes, ajoutant qu'il ne disposait "d'aucune revendication, aucune information" sur cet attentat qui a fait deux blessés, dont un grave.

H.F. avec AFP