BFMTV

La population tchadienne est en colère

BFMTV

Le procès de l’Arche de Zoé a repris ce matin lundi 24 décembre à N'Djamena au Tchad. Les parties civiles vont témoigner. Devant le tribunal, un tchadien interpelle l’avocate de l'association : « Ils ont volé nos enfants ! »

Un ou plusieurs représentants des familles tchadiennes dans l'affaire de l'Arche de Zoé sont attendus aujourd'hui lundi 24 décembre à la barre du tribunal de N'Djamena pour expliquer que les enfants ont été remis à des intermédiaires qui n’auraient jamais évoqué d’évacuation vers la France.
La population est très remontée contre les français : Aurélia Manoli, envoyée spéciale de RMC à N’Djamena a assisté devant le tribunal à un échange entre un tchadien et l’avocate des membres de l’association (voir extrait sonore ci-contre).

La rédaction, avec Aurélia Manoli