BFMTV

Egypte: 35 pro-Morsi tués au Caire selon les Frères musulmans

Les partisans de Mohamed Morsi

Les partisans de Mohamed Morsi - -

Les partisans de l'ex-président Mohamed Morsi, s'étaient réunis dans la nuit de dimanche à lundi devant la Garde républicaine du Caire d'où la police et l'armée ont tout mis en œuvre pour les déloger.

La police et l'armée égyptiennes ont dispersé par la force, lundi à l'aube, un rassemblement de partisans du président renversé Mohamed Morsi. Trente-cinq islamistes ont alors été tués par des tirs, selon les Frères musulmans. "De nombreuses autres personnes sont dans état grave", a déclaré le porte-parole de la confrèrie Ahmed Aref. Le quartier est bouclé par de multiples barrages policiers.

"J'ai vu de mes propres yeux des gens sur lesquels on a tiré", a déclaré un manifestant devant le siège de la Garde républicaine au Caire. Un autre a rapporté que les forces de l'ordre avaient tiré en l'air à balles réelles et envoyé de nombreuses grenades lacrymogènes. "Il y a beaucoup de blessés mais nous n'avons pas encore de nombre exact", a-t-il poursuivi.

Mobilisation des Frères musulmans

Vendredi, au même endroit, quatre islamistes avaient été tués dans des échanges de tirs avec l'armée. Les partisans des Frères musulmans, dont est issu Mohamed Morsi, sont mobilisés en masse depuis plus de 10 jours dans différents endroits du Caire pour défendre la "légitimité" de l'ex-chef d'Etat, premier président élu démocratiquement de l'histoire du pays.

Mercredi soir, l'armée a déposé le président après des manifestations d'une ampleur inédite en Egypte. Les forces de sécurité ont ensuite lancé une vaste campagne d'arrestations à l'encontre de la puissante confrérie, incarcérant plusieurs de ses hauts dirigeants.

S. A. avec AFP