BFMTV

Des pro-Ouattara entrent dans l'ambassade ivoirienne à Paris

Des partisans d'Alassane Ouattara déploient un drapeau ivoirien devant l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris. Des militants pro-Ouattara ont affirmé lundi avoir pénétré "pacifiquement" dans l'ambassade pour protester contre le maintien au pouvoir du présid

Des partisans d'Alassane Ouattara déploient un drapeau ivoirien devant l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris. Des militants pro-Ouattara ont affirmé lundi avoir pénétré "pacifiquement" dans l'ambassade pour protester contre le maintien au pouvoir du présid - -

PARIS (Reuters) - Des partisans d'Alassane Ouattara affirment lundi avoir pénétré "pacifiquement" dans l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris pour...

PARIS (Reuters) - Des partisans d'Alassane Ouattara affirment lundi avoir pénétré "pacifiquement" dans l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris pour protester contre le maintien au pouvoir du président sortant, Laurent Gbagbo.

"On a demandé à tous les fonctionnaires de rentrer chez eux", a déclaré devant les locaux Marcel Youpéh, président du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RAPD), un partisan d'Alassane Ouattara, dont la victoire électorale a été reconnue par la communauté internationale.

Selon lui, les "jeunes" partisans d'Alassane Ouattara, qui obéissent à un mot d'ordre de leur dirigeant, ont quitté "pacifiquement" les locaux mais cette information n'a pas pu être confirmée de source indépendante.

Un cordon de policiers gardait lundi après-midi l'ambassade, dont les grilles étaient fermées.

Laurent Gbagbo et son rival Alassane Ouattara se disputent la présidence du pays depuis le second tour de l'élection présidentielle le 28 novembre, le premier refusant de céder à la pression internationale pour qu'il quitte son poste.

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé lundi qu'un nouvel ambassadeur de Côte d'Ivoire en France allait être nommé pour remplacer Pierre Kipré, relevé de ses fonctions par le gouvernement d'Alassane Ouattara.

Clotaire Achi, édité par Yves Clarisse