BFMTV
Algérie

Otages : "quelques morts et blessés" confirme l'Algérie

Mohamed Said, le ministre de la Communication algérien

Mohamed Said, le ministre de la Communication algérien - -

Le ministre algérien de la Communication a confirmé que "l'opération militaire se poursuit" malgré les mises en garde plus ou moins pressantes de la communauté internationale.

On ne peut faire plus sobre. Le ministre algérien de la Communication a confirmé de nombreux otages ont été libérés mais quelques personnes ont été tuées et blessées lors de l'assaut lancé par l'armée sur un site gazier en Algérie, où des centaines de personnes avaient été prises en otages par des islamistes mercredi.

"L'opération se poursuit", a dit Mohamed Said lors d'une intervention en direct sur la chaîne francophone dans le premier commentaire officiel depuis le début d'une opération de l'armée contre le site.

Il a fait état d'un "nombre important d'otages libérés et malheureusement quelques morts et blessés", expliquant qu'il n'était pas possible pour l'instant de "les chiffrer définitivement".

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Japon, et même la France, commencent à s'inquiéter des conséquences de l'assaut.

S. A. avec AFP