BFMTV

Algérie: Bouteflika nomme un nouveau gouvernement de 27 membres

Noureddine Bedoui, désigné Premier ministre de l'Algérie le 11 mars 2019

Noureddine Bedoui, désigné Premier ministre de l'Algérie le 11 mars 2019 - RYAD KRAMDI / AFP

Huit ministres de l'ancienne équipe gouvernementale restent en poste dont le général Ahmed Gaïd Salah, chef d'état-major de l'armée.

Le président Abdelaziz Bouteflika a nommé ce dimanche un nouveau gouvernement, conduit par Noureddine Bedoui, désigné Premier ministre le 11 mars, et composé de 27 membres, dont seulement huit de l'ancienne équipe, selon un communiqué de la présidence, cité par l'agence de presse officielle APS.

Selon la liste diffusée par la télévision nationale, le chef d'état-major de l'armée, le général Ahmed Gaïd Salah, qui a récemment proposé la mise en oeuvre de mécanismes constitutionnels pour écarter le président Bouteflika du pouvoir reste vice-ministre de la Défense.

Ramtane Lamamra, nommé le 11 mars vice-Premier ministre et chef de la diplomatie, ne figure pas dans la liste. C'est Sabri Boukadoum, 60 ans jusqu'ici ambassadeur d'Algérie à l'ONU qui hérite des Affaires étrangères.

Outre Noureddine Bedoui et Ahmed Gaïd Salah, ne restent de l'ancienne équipe que Tayeb Zitouni (Moudjahidine), Houda Imane Feraoun (Poste et Télécommunications), Ghania Eddalia (Famille et Condition féminine), Saïd Djellab (Commerce), Abdelkader Benmessaoud (Tourisme et Artisanat) et Fatma Zohra Zerouati (Environnement).

Mélanie Rostagnat avec AFP