BFMTV

 200 agents de l'antiterrorisme déployés dans les îles grecques

Europol déploie 200 agents terroristes dans les îles grecques.

Europol déploie 200 agents terroristes dans les îles grecques. - SAKIS MITROLIDIS / AFP

La police européenne a annoncé le déploiement de 200 agents de lutte antiterroriste dans les îles grecques, afin de contrer Daesh qui prolifère dans la région.

Quelque 200 agents de lutte contre le terrorisme vont être déployés dans les îles grecques dans les semaines à venir. Le but de l'opération: faire face à une campagne "stratégique" menée par l'organisation de l'Etat Islamique (EI) pour infiltrer des terroristes en Europe, détaille Rob Wainwright, à la tête d'Europol, l'office européen de police intergouvernementale

Ces nouvelles forces vont être positionnés aux côtés des gardes-frontières grecs et utiliser des méthodes développées par la sécurité britannique pour détecter de potentiels terroristes. 

"Ces dernières années, nous avons vu Daesh agir stratégiquement pour infiltrer des terroristes et mener des attaques impressionnantes comme celles en France ou à Bruxelles", a déclaré le directeur d'Europol au journal britannique, l'Evening Standard

Des faux passeports dans un camps de réfugiés

Ce nouveau déploiement, annoncé dès le mois de mai par Europol, surgit alors que Daesh tente d'exploiter le flux de réfugiés de Syrie et du Moyen-Orient. 

La semaine dernière, des officiers d'Europol ont trouvé plusieurs faux passeports dans un camp de réfugiés grec. Des documents qui selon la police européenne, allaient être utilisés par le réseau terroriste.

Par ailleurs, les services de sécurité européens sont aussi inquiétés par les combattants étrangers cherchant à rentrer au pays, tandis que la pression augmente autour de Daesh en Syrie et en Irak. 

270.576 réfugiés entrés en Europe par la mer depuis janvier

Rob Wainwright a déclaré que ces forces de contre-terrorisme seraient déployées en rotation en Grèce et si possible en Italie ces prochaines semaines. 

"Il y aura une deuxième ligne de défense. Nous espérons déployer nos forces dans les camps où se trouvent les réfugiés et demandeurs d'asiles", a détaillé le chef d'Europol. 

L'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) estime a 270.576 le nombre de réfugiés entrés en Europe par la mer entre le 1er janvier et le 24 août de cette année, la majorité d'entre eux étant passés par la Grèce ou l'Italie. Dans la même période, 3.165 ont été déclarés morts ou perdus dans les eaux méditerranéennes. 

M.H.