BFMTV

Toshiba Lighting prépare la ville de demain

Toshiba estime que le luminaire de demain sera un objet communicant, c'est ce qu'il met en avant au salon le Light + Building du 15 au 22 avril

Toshiba estime que le luminaire de demain sera un objet communicant, c'est ce qu'il met en avant au salon le Light + Building du 15 au 22 avril - -

Du 15 au 22 avril prochain, se déroulera à Francfort le Light + Building, salon européen de référence dédié à l'architecture et aux technologies d'avenir. Toshiba Lighting monte au créneau à cette occasion et dévoile en avant-première de nouvelles technologies dédiées à la ville de demain.

"Nous voulons être un acteur des bâtiments communicants et nous pensons qu'un luminaire à l'avenir sera aussi un objet communicant".

François Séguineau vice-président Europe de Toshiba Lighting dévoile la stratégie de son groupe. Dans ce contexte, il faut savoir proposer les produits les plus simples à installer. C'est ce qu'il dévoile au salon le Light + Building. Toshiba Lighting qui n'est arrivé qu'il y a quatre ans sur le marché européen veut prendre une longueur d'avance. Sur le marché du BTB, il est numéro 2 en France. Globalement il représente en Europe 10 % des parts de marché et vise les 80 % d'ici 6 ans; en matière de luminaire il lui reste du chemin à parcourir. La marque entend donc proposer des solutions intelligentes capables de faire passer l’objectif de l’éclairage, de "passer de l’ombre à la lumière", à «"passer à un éclairage adapté, en toutes circonstances."

Précurseur sur les LED

Pour François Séguineau, les immeubles, les parcs de stationnement et les rues seront équipés de solutions capables de détecter les mouvements, la température (la pluie, la chaleur, le brouillard) et la luminosité naturelle (de jour comme de nuit). Ascenseurs, système de sécurité ou encore chauffage, rien ne sera laissé au hasard. Il n'existe pas encore de standard mais Toshiba innove. La réglementation européenne pousse aussi à agir. Les ampoules à incandescence ou à filament sont toutes retirées de la vente depuis 2012. Les lampes halogènes classiques seront concernées d’ici 2016.

Les LED ne représentaient en 2011 que 8 % d'un marché mondial de l'éclairage estimé à 75 milliards de dollars. En 2020, elles devraient représenter 75 % des 100 milliards de dollars de chiffre d'affaires généré par cette industrie. Ce sont les chiffres données par le cabinet McKinsey. Toshiba est un précurseur dans ce domaine. Il a d'ailleurs lancé une gamme de luminaires qui répond aux attentes des espaces commerciaux, Led Neoaccent.

La démarche de Toshiba Lighting pour les villes de demain s’inscrit d’ailleurs dans une approche beaucoup plus large du groupe, la Vision environnementale 2050. Ainsi, l’entreprise crée de nouvelles technologies tout en minimisant son impact sur l’environnement.

Nathalie Croisé de BFM Business