BFMTV
Environnement

Recyclage cher et peu efficace: l’Ile-de-France épinglée pour sa gestion des déchets

Dans son rapport publié mercredi, la Cour des comptes souligne les performances "insuffisantes" de la gestion des déchets en Ile-de-France avec des coûts élevés pour un taux de recyclage inférieur à la moyenne nationale. A Paris, le tri resterait un geste compliqué même si de nouveaux dispositifs sont mis en place.

Mauvaise note pour l'Ile-de-France en matière de gestion de ses déchets. D'après la Cour des comptes, le recyclage effectué dans la région n'est pas suffisant. Selon des chiffres de 2013, seuls 26% des déchets produits en Ile-de-France ont été recyclés, contre près de 40% pour la moyenne nationale.

Dans son rapport, la Cour des comptes souligne une mauvaise performance du tri des déchets, à Paris en particulier. En cause le manque de bacs pour séparer les détritus dans de nombreux immeubles. Les Parisiens le reconnaissent, il n'est pas toujours facile de faire le tri dans ces conditions.

"J'essaye au maximum mais je trouve qu'à Paris c'est compliqué. C'est moins clair que ce que j'ai pu vivre en province par exemple. On avait des conteneurs très spécifiques pour chaque chose", constate une Parisienne sur BFM Paris.

De nouvelles poubelles arrivent à Paris

En cause également, la gestion des ordures par les restaurateurs qui, par manque de place ou d'installations, ne séparent pas les déchets. La Cour des comptes préconise de favoriser l'apport volontaire des déchets dans des bacs collectifs ou encore de développer la collecte des biodéchets. Des efforts que la mairie de Paris assure mettre en place progressivement.

"C'est ce que nous faisons avec Trilib' qui a commencé à être installé à la fin de l'année dernière, avec un objectif de généralisation d'ici la fin de la mandature", explique Mao Peninou, adjoint en charge de la propreté.

Début décembre, ces grandes poubelles ont en effet été inaugurées dans le 13e arrondissement. Ce grand conteneur, divisé en bac permet de recevoir chaque catégorie de déchets, du verre au papier. "Le rapport préconise de mettre en place une collecte séparée de tout ce que sont les déchets de cuisine et leur valorisation. C'est aussi ce que nous engageons puisque cette collecte commencera dans les 2e et 12e arrondissements au mois de mai prochain" poursuit l'élu. Pour ces collectes, de nouvelles poubelles au couvercle orange feront leur apparition dans ces deux arrondissements, avant une généralisation à l'ensemble de la capitale.

C. B avec Marguerite Dumont