BFMTV

Quatre plongeurs vont explorer la Méditerranée à 120 mètres de profondeur

Pendant 28 jours, quatre plongeurs vont explorer la Méditerranée à 120 mètres de profondeur, grâce à une cloche en acier pressurisée.

Un défi inédit. Depuis lundi, quatre plongeurs, dont le photographe et biologiste Laurent Ballesta, explorent les profondeurs de la Méditerranée dans une capsule à 120 mètres de profondeur, dans le cadre de l'expédition "Planète Méditerranée". 

Depuis une barge, chaque jour, une cloche en acier d'un mètre carré à la pression des 120 mètres (soit 13 fois la pression atmosphérique) descendra dans la zone mésophotique, dite zone crépusculaire: 1% de lumière du soleil. Après chaque sortie réalisée sans se soucier du temps qui passe, les plongeurs retourneront dans la cloche qui sera remontée à la surface pour être connectée à un petit caisson de 2 m² faisant office de sanitaires (douche et wc). Un troisième caisson de 5 m² sert d'espace de vie avec 4 bannettes, une petite table et un sas pour faire entrer la nourriture.

"On est dans une ambiance presque tropicale à l'intérieure de notre station, tellement il fait chaud et humide. Puis quand on plonge, on rentre dans une ambiance presque polaire, parce que l'eau est à 14°C. C'est profond, on respire de l'hélium donc la perte calorique est très forte. On a vraiment froid !", explique Laurent Ballesta sur notre antenne.
BFMTV11434486.PNG
BFMTV11434486.PNG © Expeditions Gombessa

Une plongée de 28 jours

Le but de cette expédition est de dévoiler les trésors secrets de la mer, qu'il s'agisse d'animaux encore inconnus ou d'organismes marins à faire connaître au grand public. La mission pourrait également permettre de démontrer que des animaux, habitués à vivre à la surface, effectuent une migration vers les profondeurs en raison du réchauffement climatique.

"En profondeur, il existe ce que j'aime appeler les récifs coralliens de la Méditerranée, ce sont des organismes qui construisent eux-même la roche qui les porte. C'est d'une très grande diversité, digne des récifs coralliens que l'on peut voir sous les Tropiques. Ils sont un peu inaccessibles en Méditerranée, mais ils sont présents et valent la peine d'un tel projet", raconte Laurent Ballesta.

L'équipe de "Planète Méditerranée" va explorer le fond de la mer pendant 28 jours, de Marseille à Monaco. La décompression des plongeurs ne se fera qu'à la fin de la mission, et durera 3 jours. L'expédition a demandé deux ans de préparation et mobilisé 20 professionnels. Elle pourra être suivie sur des blogs vidéo et donnera lieu à un film de 90 minutes diffusé sur Arte.

Clément Boutin avec AFP