BFMTV

Pollution, nuisances sonores: les riverains du chantier de la Samaritaine en ont "ras-le-bol"

Le chantier de la Samaritaine a été évacué.

Le chantier de la Samaritaine a été évacué. - Patrick Kovarik - AFP

Outre la pollution sonore, les riverains s'inquiètent des nombreuses poussières générées par le chantier et de l'augmentation du trafic routier dans le secteur.

Depuis maintenant quatre ans, les habitants de la rue des Bourdonnais, dans le Ier arrondissement de Paris vivent un enfer. Ils habitent au coeur du vaste chantier de réaménagement du grand magasin historique, la Samaritaine. Afin d'exprimer leur ras-le-bol, ils se sont constitués en association.

"Dès 4h30, les ouvriers mettent les moteurs en route et la musique à fond. Ils attendent une heure, dans leur voiture, avant de pouvoir commencer leur journée. On ne peut plus dormir. Et la journée, c'est les embouteillages...", raconte un riverain sur notre antenne.

"La quantité de poussière est énorme"

Outre la pollution sonore, les riverains s'inquiètent des nombreuses poussières générées par le chantier et de l'augmentation du trafic routier dans le secteur. 

"On ne peut plus ouvrir les fenêtres. L'appartement donne entièrement sur la rue. Toute la fumée des gaz d'échappement remonte jusqu'à nous", témoigne à son tour sa femme. "Je dois passer le balai et l'aspirateur tous les jours. La quantité de poussière est énorme." Et la riveraine en est persuadée: ces travaux ont un impact sur sa santé. "J'ai des picotements à la gorge que je n'avais pas avant."

Le groupe LVMH a racheté la Samaritaine en 2001. En 2015, il a lancé un chantier d'envergure visant à transformer l’ancien magasin en complexe comprenant un hôtel de luxe, une surface commerciale et des logements sociaux logements sociaux. 

Cyrielle Cabot