BFMTV

Orages: toute la Corse placée en vigilance orange

Des orages en Corse

Des orages en Corse - PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Météo France a placé ce lundi après-midi en vigilance orange pour les orages les deux départements de Corse, où une spectaculaire trombe marine a été observée au large de Bastia.

Jusqu'en début d'après-midi, seule la Haute-Corse était concernée par la vigilance orange de Météo France. C'est désormais toute la Corse qui est en vigilance orange pour les orages, effective de 12 heures à 23 heures.

"À Bastia, des intensités de précipitations extrêmement importantes de l'ordre de 30 mm en 6 minutes, 80 mm en 30 min et 120 mm en une heure ont été observées", précise Météo-France qui note que "des trombes marines ont dégénéré en tornades", donnant lieu à des photos et images spectaculaires largement relayées sur les réseaux sociaux.

Pluies diluviennes 

Les tunnels ainsi que plusieurs grandes surfaces de la ville ont été fermés en début d'après-midi et le préfet a activé à 14 heures le centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations des différents services, selon les services de la ville et de la préfecture. La circulation sur le réseau routier est ralentie mais la majorité des voies sont ré-ouvertes à la circulation. Le tunnel de Bastia et les mini-tunnels demeurent fermés à la circulation lundi soir, peu avant 19 heures.

"Pluies diluviennes sur Bastia et sa région. Risques majeurs d'inondation. Prudence sur les routes", a tweeté le président du conseil exécutif Gilles Simeoni avec une vidéo montrant les jardins de la collectivité de Corse inondés.

La préfecture a également fait savoir ce lundi après-midi que "plus de 260 personnes étaient mobilisées depuis le début de l’épisode", notamment les services de secours, la gendarmerie et la police nationale. Ceux-ci sont intervenus à plus de 100 reprises pour des mises en sécurité et 200 enfants qui étaient hébergés sous des tentes dans le camping "Soleil Levant" à Santa Maria Poggio ont été relogés dans des bâtiments. 

La route départementale 31 reliant la ville de Pietrabugno à Bastia est coupée à hauteur de la route supérieure de ville et la résidence a Sulana. À l’aéroport de Poretta, 3 vols ont été déroutés et un vol à destination de Bordeaux a été annulé. L’activité portuaire a également été ralentie pour réguler les flux entrants et sortants.

En début d'après-midi, près de 3000 foyers étaient privés d'électricité selon EDF à Bastia et dans le Cap Corse. Un chiffre réduit à 2000 en début de soirée, puis à 1000 vers 20 heures.

"La vigilance est de mise à l'Est comme à l'Ouest, le sud de la Balagne commence à être impacté", a fait savoir le préfet François Ravier dans la soirée ce lundi, précisant qu'"aucune victime n'était à déplorer", "malgré les 120 mm/h d'eau qui sont tombés ce jour". Il explique ne pas avoir d'inquiétude supplémentaire puisque la pluie a cessé de tomber depuis environ 17 heures. "Pour l'heure, les cours d'eau les plus critiques n'augmentent pas leur débit', fait savoir le préfet. 

Des orages "puissants"

Selon Météo France, les orages qui s'abattent sur la Haute-Corse "sont puissants et s'accompagnent d'une grande activité électrique, de très fortes rafales de vent pouvant atteindre 100 km/h, de pluies intenses donnant parfois 40 à 60 mm en moins d'une heure et de la grêle".

 "Les orages gardent leur très forte activité tout au long de l'après-midi et (...) le risque orageux s'estompe et disparaît en cours de nuit de lundi à mardi", selon la même source qui précise que "les cumuls de pluie sur la journée peuvent monter jusqu'à 100-120 mm par passage de plusieurs cellules sur une même zone".

Pour la Corse du Sud, "des lignes orageuses arrivent sur la côte ouest du côté d'Ajaccio" dans l'après-midi et en soirée, "les orages qui sévissent actuellement dans la région de Bastia se décalent vers la région de Porto-Vecchio" (sud-est de la Corse), indique Météo-France. À 14 heures, les premiers orages s'abattaient sur Ajaccio. 

"S'ils auront perdu de leur vigueur, il y aura néanmoins de fortes pluies, de la grêle, un activité électrique intense et des rafales importantes sous orage", précise l'organisme météorologique.

La préfecture recommande si possible de ne pas circuler pendant l'épisode et de proscrire toute activité de pleine nature ou nautique.

Alexandra Jaegy avec AFP