BFMTV

Le Havre: une fuite de pétrole brut dans une prairie "stoppée"

Un ouvrier travaillant sur un pipeline, image d'illustration.

Un ouvrier travaillant sur un pipeline, image d'illustration. - -

L'alerte a été donnée à 6 heures ce lundi matin. La fuite s'est produite au milieu d'une prairie. Un périmètre de sécurité a été mis en place et des équipes sont à l'oeuvre pour assurer les réparations.

Une fuite de pétrole brut a été détectée ce lundi sur un oléoduc reliant le terminal pétrolier du Havre à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher et à celle de Grandpuits (Seine et Marne), rapporte France 3 Haute-Normandie.

La fuite s'est produite au lieu dit "Le Hode", près de la commune de Saint-Vigor d'Ymonville (Seine-Maritime), entre Le Havre et le port de Tancarville.

L'alerte a été donnée vers 6 heures du matin. Des sapeurs-pompiers ont été envoyés sur place, l'envoi de pétrole a immédiatement été coupé et un périmètre de sécurité de 300 mètres a été mis en place.

L’incident fait l’objet d’une vigilance renforcée des services de l’Etat (notamment la DREAL) et une reconnaissance aérienne a été entamée pour "déterminer l'étendue des rejets", indiquait dans la matinée la préfecture de Seine-Maritime dans un communiqué.

Total présente "ses excuses"

Un plan de surveillance et d'intervention (PSI) a été déclenché, explique par ailleurs la préfecture, qui précise dans un communiqué que "la fuite qui s'est produite au milieu d'une prairie a été stoppée".

Des équipes de la société Pipeline d’Ile-de-France (PLIF) et Total également sont mobilisées pour traiter les conséquences de la fuite et réaliser les réparations nécessaires.

"Total présente ses excuses aux riverains pour les désagréments causés par cet incident", indique le groupe pétrolier dans un communiqué.

V.R. avec AFP