BFMTV

L'alerte au tsunami en Corse finalement levée

BFMTV

Des restaurants fermés en toute hâte et des personnes évacuées dans l'urgence. Ce jeudi soir, la préfecture de Bastia a reçu peu avant 21 heures une alerte peu commune émanant du centre sismique européen. A la suite d'un séisme sous-marin classé à 6,1 sur l'échelle de Richter, qui s'est produit à 100 km au large d'Heraklion, en Grèce, une montée des eaux évaluée à un mètre a été un temps redoutée sur une partie du littoral corse.

Face à ce risque de vague de submersion, les CRS sont intervenus, selon Corse-Matin, pour sécuriser les terrasses d'une vingtaine d'établissements sur plusieurs ports de Bastia, en Haute-Corse.

L'alerte, rapidement propagée dans les médias locaux, a rapidement suscité une forte crainte pour les habitants de l'île: les pompiers du département ont ainsi, selon nos informations, reçu plus de 500 appels en une heure. Pour rien.

Trois quarts-d'heure plus tard, l'alerte en question était finalement levée. A la suite de nouveaux calculs, le Centre sismique euro-méditerranéen a reclassé le tremblement de terre à 4,9 sur l'échelle de Richter, faisant ainsi disparaître tout risque de vague de submersion et de tsunami sur l'île de Beauté.

Jé. M.