BFMTV

Cargo échoué à Anglet: le pompage terminé, le casse-tête du démantèlement

La proue du cargo "Luno" échoué sur la plage d'Anglet dans les Pyrénées-Atlantiques fera encore partie du paysage pendant quelques mois.

La proue du cargo "Luno" échoué sur la plage d'Anglet dans les Pyrénées-Atlantiques fera encore partie du paysage pendant quelques mois. - -

Vidé de son carburant, le navire espagnol "Luno", est toujours échoué près d'une digue d'Anglet dans les Pyrénées atlantiques. Il va maintenant falloir retirer sa carcasse.

La plage d'Anglet dans le Pays Basque n'en a pas tout à fait fini avec le cargo Luno qui s'était échoué mercredi 5 février. Les opérations de pompage de ce week-end, qui ont été plus rapides que prévu, ont permis d'évacuer quelque 90 mètres cubes de carburant mélangé à de l'eau de mer. Cette opération réalisée, se pose maintenant la question du dégagement des trois parties du cargo.

Trois morceaux, trois techniques d'évacuation

Le Luno est un gros morceau, ou plutôt trois, depuis que la partie arrière s'est désolidarisée d'une des moitiés du bateau, d'abord brisé en deux. Pour l'assureur du navire, le démantèlement s'annonce comme un casse-tête. Seules quatre ou cinq entreprises en seraient capables. Un plan d'action sera présenté le 3 mars avec pour espoir de terminer les opérations avant l'été.

Difficulté supplémentaire, chaque partie de l'épave se trouve dans une situation différente. La proue est enlisée dans le sable et la poupe reste encastrée dans la digue. Quant à la troisième partie du bateau, elle gît sous les eaux et doit donc encore être retrouvée.

D. N. avec Brune Daudré