BFMTV

Barbara Pompili: "Je suis favorable à un encadrement de la publicité sur les SUV"

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique était l'invitée de Bourdin Direct le 25 septembre 2020

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique était l'invitée de Bourdin Direct le 25 septembre 2020 - bfmtv

Invitée sur RMC et BFMTV, la ministre de la Transition écologique s'est dite personnellement favorable à un encadrement sur la publicité des véhicules les plus polluants mais rappelle que rien n'est encore tranché.

Le gouvernement va-t-il interdire les publicités pour les voitures les plus polluantes, pour certaines liaisons aériennes ou pour les produits électroménagers les plus consommateurs d'énergie? Barbara tient à tempêrer. Invitée chez Jean-Jacques Bourdin, la ministre de la Transition écologique assure que pour l'heure rien n'est décidé.

"J'ai lu plein de bêtises sur les réseaux sociaux ou dans des articles, il n'y a pas de loi "Pompili" sur la pub et surtout il y a des mesures proposées par la Convention citoyenne sur la pub mais aucune ne concerne l'outre-mer, tient à rassurer Barabara Pompili. La convention a proposé des mesures et mon rôle c'est qu'on puisse les mettre en oeuvre."

Pas de loi spécifique donc, mais il devrait bien y avoir des mesures la concernant dans le projet de loi environnementale qui devrait être présenté en décembre au gouvernement.

"Aujourd'hui la pub incite à consommer un certain nombre de produits et on sait qu'il y a des produits dangereux pour l'environnement, explique Barbara Pompili. La convention citoyenne a proposé un certain nombre de mesures pour encadrer ça. Et j'y suis faborable mais pas sur n'importe quelle base."

La ministre ne compte pas cibler certaines marques de véhicules en particulier. Mais le critère des véhicules les plus polluants pourrait bien être retenu.

"Le critère des véhicules malussés est un des critères qui a été proposé mais attention on est en concertation, je ne veux préempter les décisions, assure la ministre. Mais j'ai une opinion et évidemment que ce type de véhicules est un type dont on ne doit pas encourager la consommation. (...) Je suis favorable à un encadrement."
Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco