BFMTV

1000 pionniers: innover pour changer le monde

Les "1000 pionniers qui changent le monde" font découvrir les innovations vertes et sociales les plus exceptionnelles de la planète.

Les "1000 pionniers qui changent le monde" font découvrir les innovations vertes et sociales les plus exceptionnelles de la planète. - -

Il y a des hommes pour qui d'ores et déjà économie et écologie sont étroitement liés et les idées fourmillent . C'est le cas avec les "1000 pionniers qui changent le monde". Certains sont venus présenter leurs projets à Paris jusqu'au 24 septembre.

"Tous ont un point commun: ils sont animés par une dynamique entrepreneuriale", comme le souligne avec enthousiasme Victor Ferreira le créateur de Newmanity. Le réseau "qui change le monde" est à l'origine de cette opération "1000 pionniers qui changent le monde" avec Shamengo et LH Forum.

C'est ainsi qu'une suédoise Petra Wadström a eu l'idée ingénieuse d'inventer un purificateur d'eau qui fonctionne grâce au soleil. Un simple jerrycan rempli d'eau impropre à la consommation, une exposition de 3 heures au soleil et les bactéries sont tuées. Il en coûte 8 euros. 25.000 personnes dans 16 pays en bénéficient déjà.

Et que dire de cette styliste américaine Véronika Scott au sourire à faire craquer le plus méfiant. Originaire de Detroit, elle voit plusieurs milliers de SDF mourir de froid chaque année. Elle conçoit donc le manteau-sac de couchage. Très épais, il se transforme en un clin d’œil. Les amateurs de randonnée peuvent se le procurer pour 50 dollars, en échange un manteau est donné à un SDF. Elle en fait travailler certains dans son atelier, ils ont pu retrouver un toit. Ce n'est que le début.

Des Français aussi...

Thierry Jacquet dit que beaucoup l'ont regardé comme un fou quand il a parlé de son invention: dépolluer les sols par les plantes. Depuis 2009, sa bio-ferme est en plein développement. Les industriels livrent leurs déchets. Au lieu d'être enfouis, ils seront revalorisés. Le modèle de Phytorestore prend doucement sa place en France. Mais certains pays vont plus loin comme la Chine et le Brésil. L'entreprise réalise 70% de son chiffre d'affaires à l'étranger.

Canibal espère aussi produire davantage de machines en France car l'idée séduit: recycler les gobelets canettes et autres bouteilles plastiques de façon ludique. Un simple geste et vous pouvez gagner des bons de réduction ou faire un geste pour la planète. Après avoir séduit les entreprises, les machines Canibal font leur apparition dans les lieux publics, en particulier les gares. Chaque année, 285 milliards de canettes sont vendues dans le monde dont 4,1 milliards en France.

Et si nos lampadaires prenaient de délicates couleurs vertes. Pierre Calleja qui ne cesse de découvrir les vertus des micro-algues à travers son entreprise Fermentalg a donc mis au point le lampadaire qui piège le CO2. Ces micro-organismes ont besoin de l'air ambiant pour se développer. Un éclairage de 1,5 m3 peut capturer jusqu’à une tonne de CO2 par an. Pour Pierre Calleja, la micro-algue peut sauver la Terre. Mais "c'est trop tôt pour le comprendre". L'homme n'a pas encore réussi à convaincre des partenaires. Mais il ne désespère pas. Voilà donc quelques-unes des initiatives mises à l'honneur ces derniers jours. Des hommes et des femmes convaincus qu'ils sont en train d'élaborer de nouveaux modes de vie et de communication.

L'aventure ne s'arrête pas: un Prix 1000 pionniers est ouvert. Les candidatures seront closes le 15 octobre.

Nathalie Croisé de BFM Business