BFMTV

Paris Plage, ça commence lundi

-

- - -

Comme chaque année, les Parisiens qui ne partent pas en vacances pourront profiter de Paris Plage, sur les berges de la Seine.

C'est reparti pour Paris Plage. Coup d'envoi lundi de la septième édition, pour un mois, avec de multiples activités gratuites qui attendent les visiteurs sur les berges de la Seine, interdites pour l'occasion à la circulation.

Mais avant cela, il faut bien sûr s'atteler à la transformation des quais. Paris Plage en chiffres, c'est :

- du 21 juillet au 21 août

- l'arrivée de 2 000 tonnes de sable, par barges, depuis des carrières situées à 60 km de Paris.

- des centaines d'ouvriers qui étalent et ratissent le sable sur près de 4 kilomètres de plages.

- 3,8 millions de visiteurs en 2006

- Un coût de deux millions d'euros, financé en grande partie par des sponsors qui restent pourtant très discrets sur le site, publicités et banderoles étant en effet formellement interdites.

La 7e édition commencera lundi avec le pique-nique géant du pont Marie au virage de Sully, à partir de 20h, et un concert de l'ensemble orchestral de Paris, qui jouera la Symphonie n°9 de Beethoven, pour célébrer la présidence française de l'UE.

Paris Plage a été créé en 2002, avec un objectif simple : donner l'occasion aux habitants d'une ville qui ne partent pas en vacances de profiter des activités pratiquées sur une plage. Une initiative publique qui a dépassé les berges de la Seine pour s'exporter, d'abord à Bruxelles avec la station balnéaire Bruxelles Les Bains, puis dans les capitales traversées par un fleuve, Berlin, Budapest et Rome. Madrid et Varsovie sont également intéressées par cet aménagement de la ville, mais, pour les créateurs de Paris Plage, l'essentiel est que l'esprit de l'opération soit préservé : le projet doit rester public, avec des activités totalement gratuites.

La rédaction et Aurélia Manoli