BFMTV

Le manga de la semaine: Mikio Ikemoto commente Boruto, le spin-off de Naruto

-

- - Boruto: Naruto Next Generations 2016 by Masashi Kishimoto, Ukyo Kodachi, Mikio Ikemoto/SHUEISHA Inc.

ENTRETIEN - Mikio Ikemoto dessine la suite du manga culte Naruto, Boruto, dont le tome 2 sort à l’occasion de la Japan Expo.

Prépublié depuis le 9 mai 2016 dans les pages de Weekly Shonen Jump au Japon, Boruto est la suite du célèbre manga de Masashi Kishimoto, Naruto (14 millions de volumes écoulés en France). Supervisé par le maître lui-même, Boruto est écrit par Ukyō Kodachi et dessiné par Mikio Ikemoto. Pour l'heure, deux tomes ont été publiés en France.

L'histoire, qui se déroule après la fin de Naruto, suit le parcours du fils du célèbre personnage et explore la difficulté de vivre dans l'ombre d'une personnalité aussi douée. Avant de suivre les aventures de Boruto adolescent, le premier tome s'ouvre sur une surprise: un flashforward imaginant le personnage à l'âge adulte. Un choix étonnant, expliqué dans cette interview par le mangaka Mikio Ikemoto. A l'occasion de la sortie du deuxième volume et de la Japan Expo, celui-ci a accepté de répondre à quatre questions de BFMTV.

Comment s'est déroulée la conception graphique du personnage de Boruto? Quel a été le plus difficile dans la création de ce personnage qui souffre inévitablement, aussi bien dans le manga que dans la vraie vie, de la comparaison avec Naruto?

Lorsque l’on m’a confié la réalisation de Boruto, Kishimoto-san m’a donné le conseil suivant: "Il faut que tu fasses cela librement, comme tu le sens, sans essayer de te rapprocher exprès du dessin de Naruto, ni tenter d’harmoniser de force. Tu auras beau essayer, cela ne sera jamais la même chose et de toute façon, cela n’a pas de sens de te confier la série si c’est pour faire une copie." D’un côté, je suis désolé envers les fans de Naruto que ce ne soit pas Kishimoto-san qui dessine. Mais d’un autre côté, puisque c’est à moi que l’on a confié la série, j’essaie de créer la meilleure œuvre possible en étant fidèle à mon feeling, tout en restant responsable de ce que je crée. Pour les raisons que je viens d’expliquer, je ne ressens pas de difficulté dans la création de Boruto. Par contre, je suis encore loin d’atteindre une qualité graphique qui me satisfait et je suis donc encore en plein travail pour pouvoir offrir le meilleur de mes capacités.

-
- © Copyright BORUTO:NARUTO NEXT GENERATIONS © 2016 by Masashi Kishimoto, Ukyo Kodachi, Mikio Ikemoto/SHUEISHA Inc.

Comment se déroule la collaboration avec Masashi Kishimoto? Quelles indications vous donne-t-il pour le dessin et le scénario? Intervient-il sur les planches pour y ajouter quelques modifications?

Kishimoto-san fait habituellement une vérification au stade du scénario. Je suis donc assez libre pour le nemu [découpage, NDLR] et le dessin. Lorsque le nemu final est prêt, Kishimoto-san le vérifie et il arrive parfois qu’il me fasse des commentaires sur des points problématiques ou à améliorer. Mais en règle générale, il me laisse faire.

-
- © Copyright BORUTO:NARUTO NEXT GENERATIONS © 2016 by Masashi Kishimoto, Ukyo Kodachi, Mikio Ikemoto/SHUEISHA Inc.

Pouvez-vous détailler votre méthode de travail? Quels types d'outils utilisez-vous?

Je travaille sur du papier de chez IC, sur lequel je crayonne avec un critérium. J’encre ensuite avec un G-pen [plume très souvent utilisée par les mangakas qui permet des traits à la fois fin et épais, NDLR], en utilisant de l’encre pour dessin technique [le dessin de produits mécaniques, électroniques ou mécatroniques, NDLR]. Pour les illustrations couleurs, j’utilise du papier aquarelle VIFART de la marque Maruman et je perpétue la tradition de Naruto en coloriant avec des marqueurs Copic.

-
- © Copyright BORUTO:NARUTO NEXT GENERATIONS © 2016 by Masashi Kishimoto, Ukyo Kodachi, Mikio Ikemoto/SHUEISHA Inc.

Pourquoi avez-vous choisi de commencer en montrant Boruto adulte avant de dérouler son histoire sous la forme d'un flashback?

Cette scène d’ouverture était une idée de Kishimoto-san. Nous nous sommes dit qu’il fallait un autre commencement que le film, qu’il fallait quelque chose avec plus d’impact et nous sommes parvenus à cette forme-là. Mais cela s’est décidé très rapidement et je n’avais pas de design pour le personnage adulte, donc je n’ai pas eu le loisir de mûrir l’idée. Du coup, quand cette scène réapparaîtra, peut-être que le design aura légèrement changé…

Boruto - Naruto Next Generations (2 tomes), Mikio Ikemoto & Masashi Kishimoto (dessin), Ukyō Kodachi (scénario) et Misato Raillard (traduction), Kana, 200 pages, 6,85 euros.

Jérôme Lachasse