BFMTV

Kad Merad, «grave partant pour les Ch’tis 2 !»

Kad Merad, dans <i>L'Italien</i>, réalisé par son ancien acolyte Olivier Baroux

Kad Merad, dans <i>L'Italien</i>, réalisé par son ancien acolyte Olivier Baroux - -

Invité des Grandes Gueules ce lundi, l’acteur, humoriste et scénariste, Kad Merad, à l’affiche de L'Italien cette semaine, fait le point sur sa carrière, ses projets et ses craintes.

Il est à l’affiche de L'Italien, qui sort en salle ce mercredi 14 juillet. L’acteur, humoriste et scénariste, Kad Merad était l’invité des Grandes Gueules ce lundi. Interrogé sur l’éventualité d’une suite de Bienvenue chez les Ch’tis, Kad se dit « grave partant », se rappelant avec émotion l’« aventure très forte » que le premier opus dirigé par son ami Dani Boon a été : « Il y a une grosse attente autour du film. Je crois qu’il [ndlr, Dani Boon] y pense mais qu’il attend d’avoir l’inspiration, comme il l’a eue sur le premier. Avec un scénario comme ça, évidemment je suis grave partant ! Pour l’instant, il doit chercher l’histoire qu’il pourrait raconter pour qu’on retrouve tous ces personnages. Mais c’est bien que ça prenne un peu de temps. »

Lui-même étonné qu’on l’ait vu « dans 30 films depuis 2001 », Kad Merad reconnaît qu’il perçoit maintenant des cachets, certes très différents selon la taille de la production, mais qui peuvent grimper jusqu’à… un million d’euros ! « Un beau cachet pour une grosse production. Et oui, je paye l’ISF, cette année pour la première fois ! »

« C’est vrai, j'ai peur de lasser le public »

Et si on le voyait trop à l’écran ? « C’est vrai, j'ai peur de lasser le public, avoue le comédien : J’ai beaucoup tourné, peut-être trop. Mais en même temps, j’ai tellement attendu ce moment et je suis tellement passionné par mon métier. Je ne regrette aucun film, parce qu’ils m’ont tous permis de m’améliorer. »

Pour écouter le podcast intégral de l’interview de Kad Merad, cliquez ici.

La Rédaction