BFMTV

Corto Maltese de retour, 20 ans après la mort d'Hugo Pratt

Corto Maltese, le héros de Hugo Pratt, dans une exposition consacrée au dessinateur, en 2009 à Cherbourg.

Corto Maltese, le héros de Hugo Pratt, dans une exposition consacrée au dessinateur, en 2009 à Cherbourg. - Mychele Daniau - AFP

Vingt ans qu'il n'avait pas hanté les planches de BD. Corto Maltese, imaginé par Hugo Pratt, revient le 30 septembre, sous la plume du dessinateur Rubén Pellejero et du scénariste Juan Diaz Canales.

Corto Maltese reprend du service sous la plume et le crayon d'un duo espagnol, vingt ans après la mort de son créateur Hugo Pratt. L'idée est de faire découvrir l'iconique marin à une nouvelle génération de bédéphiles. Intitulé Sous le soleil de minuit (Casterman), l'album du dessinateur catalan Rubén Pellejero et du scénariste madrilène Juan Diaz Canales a pour décor le grand Nord américain, sur les traces de l'écrivain Jack London.

Il se déroule en 1915, au retour de Corto Maltese de ses aventures dans le Pacifique et en Amérique du Sud. Ces dernières avaient donné naissance à La ballade de la mer salée, premier récit d'Hugo Pratt, paru en 1967, où l'on découvre son anti-héros, anneau à l'oreille et casquette vissée sur la tête.

"Il t'invite à voyager avec lui"

Sur 88 pages, Corto revient "à l'époque de sa première aventure", raconte Juan Diaz Canales. Jamais jusque-là le marin ne s'était aventuré en Alaska. Mais avec ses grandes étendues sauvages, ce nouveau terrain de jeu "paraît très prattien, tout comme le désert ou la mer" auxquels le dessinateur italien, décédé le 20 août 1995, était très attaché, poursuit le Madrilène.

Voyageur, libertaire, beau garçon humaniste sachant manier l'ironie, Corto Maltese est une figure phare de la bande dessinée littéraire, qui a inspiré de nombreux dessinateurs. Mais il a débordé ce genre pour gagner les mondes du cinéma ou du jeu vidéo. Il invite même les voyageurs à suivre sa trace dans des guides touristiques. Son charisme vient du fait qu'"il n'est pas un héros classique (...) il vous amène à réfléchir mais de façon légère", estime Patrizia Zanotti, ex-coloriste des bandes dessinées de Hugo Pratt et légataire de ses oeuvres.

"Il t'invite à voyager avec lui, à rêver avec lui", complète le dessinateur Rubén Pellejero. Ses aventures ont été traduites dans une vingtaine de langues, même s'il est surtout connu dans le monde francophone, en Italie et en Espagne.

Fils d'une gitane andalouse et d'un marin de la Royal Navy

Ce corsaire des temps modernes séduit aussi par son "grand respect pour toutes les cultures, traditions, religions, il voyage dans un monde sans barrières, sans frontières", en plein soubresauts de la guerre russo-japonaise du début du 20e siècle ou de la première Guerre mondiale, selon Patrizia Zanotti.

Hugo Pratt a toujours laissé la porte ouverte à ce que son célèbre personnage lui survive, rappelle-t-elle. Quoi de plus naturel pour Corto, fils d'une gitane andalouse et d'un marin de la Royal Navy, né en 1887 et dont on perd la trace lors de la guerre civile espagnole, que de renaître en Espagne?

Ses nouveaux parrains ont exclu dès le départ de partir de son dernier voyage, sur l'île de Pâques, , préférant au contraire insérer leurs nouveaux récits dans les blancs existants dans sa biographie. Juan Diaz commence alors son travail de documentation et propose comme dessinateur Ruben Pellejero dont un des personnages, l'aventurier Dieter Lumpen, n'est pas sans rappeler Corto.

"Nous avons toujours dit que nous voulions agir comme des auteurs, pas comme des copistes de l'oeuvre de Pratt", raconte le Catalan, ravi de travailler au feutre et au pinceau. L'album paraîtra dans une version couleur et une version noir et blanc.

"Un bonheur supplémentaire"

Un "tirage de tête" de 120 pages en noir et blanc est prévu pour les collectionneurs. Avec ce nouveau tome, qui devrait être suivi d'un autre d'ici deux ans, les Espagnols espèrent amener un nouveau public à découvrir Pratt. "Je crois qu'une ou deux générations ont passé, qui connaissent le personnage (de Corto) mais qui n'ont jamais lu l'oeuvre", estime le Madrilène.

"Si notre album sert de porte d'entrée à la série, ce serait un bonheur supplémentaire". Sous le soleil de minuit sera disponible le 30 septembre dans les librairies françaises. Il paraîtra le même jour en Belgique, en Suisse, en Italie, en Espagne et un mois plus tard au Canada. Une version américaine est aussi prévue, selon son éditeur en France, Casterman.

M. R. avec AFP