BFMTV

En 2015, l'opération "Tous au restaurant" durera 15 jours

Verre de vin rouge. (illustration)

Verre de vin rouge. (illustration) - Campus France – flickr - CC

"Votre invité est notre invité". Tel est le principe de cette opération destinée à promouvoir la gastronomie française.

Comme chaque année depuis 2010, l'opération "Tous au restaurant" propose aux amateurs de bonne chair d'acheter un menu pour se voir offrir un second. Les réservations débutent ce lundi 14 septembre, à partir de 10 heures et ne peuvent s'effectuer que via un site dédié: www.tousaurestaurant.com. Un portail qui propose aussi des portraits de cuisiniers, des recettes et des fiches métiers.

Du 21 septembre au 4 octobre, les gastronomes pourront ainsi profiter à prix cassé dans un millier d'établissements participants du bistrot, à la grande table étoilée. Lancé par le chef multiétoilé Alain Ducasse (Plaza Athénée, Le Louis XV, Benoit...) ce rendez-vous annuel remporte un succès considérable et les places partent en quelques heures. La durée de l'opération a cette année été doublée, passant d'une semaine à une quinzaine de jours. En 2014, relève Le Parisien, quelque 500.000 convives avaient sauté sur l'occasion. Il faut dire que des établissements de haute gastronomie sont de la fête: le Jules Verne (Paris, Tour Eiffel), Lucas Carton (Paris), Agapé (Paris), Neuvième art (Lyon), Les Trois Dômes (Lyon), Le Petit Nice (Marseille)...

Les Bordeaux de toutes les couleurs

La nouveauté 2015 sera, dans une sélection de restaurants, de proposer des "accords inédits mets et vins" en intégrant dans leur menu un verre de Bordeaux. Un vin qui pourra être rouge mais aussi blanc (secs ou doux), rosé ou même pétillant.

Frédéric Simonin, jeune chef étoilé parisien qui s'est confié au Parisien voit dans cette opération de promotion un remède, certes temporaire, à la crise: "Malheureusement depuis 2008, la crise frappe nos établissements. La vie est chère. Là, pendant deux semaines, les gens osent pousser la porte".

Et pour ceux qui voudraient pousser la porte de leur chambre, 19 logis (liste sur le portail) labellisés "Tous au restaurant" participent à l'opération. Mais les places risquent de s'envoler encore plus rapidement.

D. N.